Alexandre
Desplat

Direction musicale Invité

En savoir plus

Film après film, Alexandre Desplat développe son art incomparable pour produire une identité musicale pour des films aussi différents qu’Un Prophète de Jacques Audiard, La Jeune fille à la perle de Peter Webber, The Queen de Stephen Frears, The Ghost Writer de Roman Polanski, The Imitation Game de Morten Tyldum, Le Discours d’un Roi de Tom Hooper, L'Étrange histoire de Benjamin Button de David Fincher, Harry Potter et les reliques de la mort de David Yates, Unbroken d'Angelina Jolie, Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow ou Les Marches du pouvoir de George Clooney.

Musicien extrêmement prolifique, Alexandre Desplat aime relever le défi d'écrire une musique qui donne une dimension aux mondes créés sur grand écran. Son éclectisme musical - hérité de sa mère grecque, de son père français et de ses études internationales - lui permet de mélanger organiquement les langages disparates de la musique. Sa rencontre avec le violoniste Solrey marque le début d'une longue collaboration ; ensemble, ils ont créé une nouvelle méthodologie pour l'utilisation des cordes dans la musique de film. Un sens de l'instrumentation de l’étrange transporte le public dans une merveille de lieux et d'époques divers - de l'Europe magique de Harry Potter aux champs pétroliers du 21e siècle de Syriana ; de l’opéra spatial épique de Valérian et la cité des mille planètes de Luc Besson au 17e siècle de Jan Vermeer pour La Jeune fille à la perle. Son écriture voyage habilement entre les humeurs de la fantaisie d'un autre monde, le drame et le suspense historique.

Deux fois primé aux Oscars pour ses bandes originales de La Forme de l’eau de Guillermo del Toro et The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson, et dix fois nominé aux Oscars, Alexandre Desplat a déjà remporté deux Golden Globes, deux Grammy Awards, trois Baftas, trois Césars et de nombreuses autres distinctions. Il est devenu l'un des compositeurs les plus brillants de sa génération.

Mise à jour le : 12/06/2020

Prochaines performances