Alexandre
Duhamel

Baryton

En savoir plus

Nommé dans la catégorie Révélation Lyrique des Victoires de la Musique 2011, Alexandre Duhamel interprète cette saison Cithéron à l'Opéra National de Paris, Le Grand Prêtre dans Samson et Dalila à Bordeaux, Guglielmo à Toulon, Paolo dans Simone Boccanegra à Bordeaux, Joseph dans l'Enfance du Christ de Berlioz à Aarhus, Ramiro dans L'HeureEspagnole avec le Bayerischer Rundfunk de Munich, Harasta (la petite renarde Rusée, Janacek) au Festival de Glyndebourne.

On a récemment pu l'entendre à la Scala dans le rôle de Panthée (Les Troyens, Berlioz), à l'Opéra National de Paris dans les rôles de Mordred (Le Roi Arthus, Chausson), Quinault (Adriana Lecouvreur, Cilea) et Masetto (Don Giovanni, Mozart), comme Guglielmo (Così fan tutte, Mozart) et Ramiro (L'Heure espagnole, Ravel) à l'Opéra de Tours, en Ping (Turandot, Puccini) à l'Opéra de Nice, en Ramiro ( L’Heure Espagnole) en concert à Stuttgart.

Parmi ses prochains engagements figutent Falke (La Chauve Souris) à Marseille, Paolo dans Simone Boccanegra à Marseille, Albert dans Werther à Metz...

Adolescent, il se passionne pour le théâtre et fait partie d'une troupe pendant plusieurs années avant de découvrir le chant avec Yves Sotin. Après une licence de journalisme à la Sorbonne, il est reçu à l'unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris où il suit l'enseignement de Malcolm Walker. Il y travaille le Lied et la mélodie auprès d'Anne Le Bozec et suit les master classes de Margaret Honig, Malcolm King et Tom Krause. Il se perfectionne ensuite auprès de Susan Mc Culloch et Alain Fondary.

En 2009, il entre à l’Atelier lyrique de l’Opéra National de Paris et fait ses débuts à l'Opéra de Paris sous la baguette de grands chefs d’orchestre tels que Philippe Jordan (Gianni Schicchi, Carmen), Michel Plasson (Werther), Alain Altinoglu (Faust), Daniel Oren (Francesca Da Rimini), Marc Minkowski (Mireille) ou encore Carlo Rizzi (Don Carlo, La Fanciulla del West).

Ses qualités musicales et son aisance scénique font qu' il est rapidement engagé sur les scènes françaises et européennes : Zurga (Les Pêcheurs de Perles, Bizet) à la Salle Pleyel aux côtés de Roberto Alagna et Nino Machaidze, Panthée (Les Troyens, Berlioz) à la Scala de Milan et à l'Opéra de Marseille, Moralès (Carmen, Bizet), l'Horloge et le Chat (L'Enfants et les Sortilèges, Ravel), Wagner (Faust, Gounod), Le Héraut (L'Amour des Trois Oranges, Prokofiev) et Jake Wallace (La Fanciulla del West, Puccini) à l'Opéra National de Paris, Mercutio (Roméo et Juliette, Gounod) à l'Opéra-Théâtre d'Avignon, Valentin (Faust, Gounod) à l'Opéra-Théâtre de Metz, La Balafre (La Vivandière, Godard) au Festival Radio France de Montpellier, Clavaroche (Fortunio, Messager) à l’Opéra-Théâtre de Limoges, Leporello (Don Giovanni, Mozart) à l'Opéra de Besançon, le Garde-Chasse (La Petite Renarde Rusée, Janacek) à l'Opéra de Rouen et à l’Opéra de Reims...

Son répertoire s'étend également à la Musique Sacrée : L'Enfance du Christ de Berlioz (Auditori de Barcelona), le Requiem de Fauré (Festival de Saint-Denis), La Messa di gloria de Puccini, La Petite Messe Solennelle de Rossini... 
Il se consacre aussi à la Mélodie française et au Lied, et donne ainsi des récitals à l'Opéra de Paris (Amphithéâtre et Studio Bastille), au Corum de Montpellier (Festival Radio France), à La villa Médicis, à l'Opéra de Bordeaux...

Alexandre Duhamel a été élu par l'Adami Révélation Lyrique de l’année et a reçu en 2011 les Prix Lyriques du Cercle Carpeaux et de l'Arop, qui récompensent chaque année un jeune chanteur s'étant particulièrement distingué au cours de la saison sur la scène de l'Opéra de Paris.

Mise à jour le : 12/09/2016

Prochaines performances


Dernières performances