André
Courville

Baryton Invité

En savoir plus

Formé à l'Académie des arts vocaux de Philadelphie, André Courville a été salué par la critique notamment pour ses rôles de Méphistophélès/Faust, de Mustafà/L'Italiana en Algérie et de Colline/La Bohème. Cette saison marque ses débuts avec le Palm Beach Opera comme Leporello/Don Giovanni et avec l'Arizona Opera comme rôle principal/Le Nozze di Figaro. On l'a également entendu dans les rôles de Masetto/Don Giovanni (Dallas), Figaro/Mozart (Badisches Staatstheater de Karlsruhe), le Marquis/La Traviata (Santa Fe), Jailer/Tosca (Philadelphie). En concert, il se produit au Carnegie Hall ces trois dernières saisons depuis ses débuts avec l'Opera Orchestra of New York. Récemment, il chante Elijah de Mendelssohn avec le Columbus Symphony Orchestra, les solos pour contrebasse dans la Grande Messe en do mineur de Mozart au Spoleto Festival USA et la Cantata 150 de Bach avec le Philadelphia Orchestra. André Courville a reçu plusieurs prix lors de Concours nationaux et internationaux, notamment le Premier prix du concours vocal national Loren L. Zachary et le Premier prix du concours vocal international de la Fondation Gerda Lissner. 

Mise à jour le : 22/01/2019

Médias

Prochaines performances


Dernières performances

Articles liés

Lyrique, Agenda, A la une

Concours Bordeaux Médoc Lyrique, les demi-finalistes sont...

Le jury a donc retenu 19 demi-finalistes :
12 femmes (6 sopranos, 6 mezzo-sopranos) et 7 hommes (2 barytons, 2 basses, 3 ténors)

 
Lire le magazine