Angela
Brower

Mezzo-soprano Invité

En savoir plus

Saluée par le New York time pour « sa voix somptueuse et entière et sa jeunesse éclatante », la mezzo-soprano américaine Angela Brower est l’une des chanteuses lyriques les plus sollicitées de sa génération. Ancienne membre du Bayerische Staatsoper et membre de leur studio, elle continue d’apporter sa musicalité fascinante aux grandes maisons d’opéra et salles de concert du monde entier.

Durant la saison 18/19 elle fait ses débuts avec le Lyric Opera of Chicago en Idamante (Idomeneo) sous la baguette de Sir Andrew Davis, ainsi que ses débuts avec Oper Stuttgart en Nicklausse (Les Contes d’Hoffman). D’autres apparitions importantes lors de cette saisons sont : Dorabella (Cosi fan tutte) et Adalgisa (Norma) tous deux au Bayerische Staatsoper, ainsi que ses débuts en Amérique du Sud au Teatro Mayor de Bogota en Octavian dans Der Rosenkavalier de Strauss. Côté concert, elle donne le Requiem de Mozart avec le Vienna Philharmonique sous le bâton du Maestro Andrés Orozco-Estrada, un concert avec Aachen Symphony Orchestra, avec des œuvres de Debussy, Chausson, Ravel, et Duruflé ; et Stabat Mater de Rossini avec le Radio Philharmonic Orchestra au Het Concertgebouw d’Amsterdam.

Plus tard, elle fait ses débuts au Metropolitan Opera en Octavian (Der Rosenkavalier) et au Dutch National Opera en Dorabello (Cosi fan tutte).

Durant la saison 17/18, elle fait une série de débuts triomphants : à l’Opéra de Paris en Annio (La Clemenza di Tito), avec le Deutsche Oper Berlin en Prince Orlovsky dans une nouvelle production de Die Fledermaus, et en Komponist (Ariadne auf Naxos) au Festival d’Aiex en Provence dans une nouvelle production de Katie Mitchell.

Parmi ses autres apparitions : Dorabella et Octavian au Bayerische Staatsoper, un concert remarquable de Folk Song de Berio à Prague, ainsi que des récitals solo à l’Université de Stanford, Arizona State University et le théâtre Cuvilliés de Munich.

Ses succès récents comprennent Dorabella dans une nouvelle production de Cosi fan tutte de Mozart au Festival de Salzburg et au Royal Opera House, Tamiri dans Il re pastore de Mozart au Festival de Lucerne, Der Komponist (Ariadne auf Naxos) au Glyndebourne festival, Dorabella à l’Accademia Nazionale di Santa Cecilia, Rosina (Il barbiere di Siviglia) au Wiener Staatsoper, Siebel (Faust) au Festspielhaus Baden-Baden, et Nicklauss (Les Contes d’Hoffman) et Cherubino (Le Nozze di Figaro) au San Francisco Opera. Au Bayerische Staatsoper, on l’entend en Annio et Sesto (La Clementza di Tito) Der Komponiste (Ariadne auf Naxos), le rôle-titre La Cenerentolo, Hänsel (Hänsel und Gretel), Charlotte (Werther) et Adalgisa (Norma).

Côté concert, elle interprète des œuvres comme Sieben frühe Lieder d’Alban Berg, avec le Tiroler Symphonie Orchester à Innsbruck, et elle chante Poème de l’amour et de la mère Op. 19 de Chausson, et Shéhérazade de Ravel avec le NDR Sinfonieorchester sous la direction de Yal Pascal Tortilier.

Sa discographie comprend les enregistrements de Cosi fan tutte et Le Nozze di Figaro de Mozart chez Deutsche Grammophon.

Angela grandit en Arizona et étudie à Arizona State University et Indiana University. Sa carrière commence en tant que jeune artiste chantant au Glimmerglass Opera Young American Artists Program en 2008. Elle est invitée à rejoindre l’Opera Studio du Bayerische Staatsoper de Munich, et devient plus tard membre de l’ensemble de 2010 à 2016. Son incarnation de Dorabella lui a valu une attention toute particulière sur la scène principale du National Theatre, ce qui l’a amenée à recevoir le prestigieux prix du Festival de Munich en 2009.

Mise à jour le : 10/02/2020