Anthony
Clark-Evans

Baryton Invité

En savoir plus

Le baryton Anthony Clark Evans est rapidement reconnu comme l'un des barytons verdiens les plus prometteurs de sa génération : le Chicago Tribune a félicité son « style de Verdi de stentorien » et le San Francisco Chronicle l’a qualifié de « chaleureux, vif et humain ». 

La saison 2019 - 2020 voit Anthony Clark Evans de retour au San Francisco Opera pour ses débuts dans le rôle de Lescaut dans Manon Lescaut, sous la direction du directeur musical Nicola Luisotti. Anthony Clark Evans reprend également le rôle de Sharpless dans Madama Butterfly au Lyric Opera de Chicago et pour ses débuts à l'Opéra de Philadelphie. En concert, il fait ses débuts avec l'Orchestre symphonique de Saint Louis en chantant Brander dans La Damnation de Faust de Berlioz sous la direction de Stéphane Denève.

La saison 2018 - 2019 a vu quatre prises de rôle pour Anthony Clark Evans, dont le rôle-titre dans Rigoletto avec Kentucky Opera, Zurga dans Pêcheurs de perles dans la production de Lee Blakeley au Santa Fe Opera, Leporello dans Don Giovanni au Tulsa Opera et Tonio dans Pagliacci San José Opera. Anthony Clark Evans a également repris le rôle de Marcello dans La Bohème lors de ses débuts à l'Opéra de Dallas. 

Parmi ses engagements à l’orchestre, on peut le citer comme baryton soliste dans Belshazzar's Feast de William Walton avec l’Orchestre national d'Écosse dirigé par Thomas Søndergård, et ses débuts avec le Phoenix Symphony dans la Symphonie n° 9 de Beethoven sous la direction de Tito Muñoz.

Parmi ses temps forts, on peut citer les débuts de Anthony Clark Evans au Metropolitan Opera dans le rôle du Huntsman dans Rusalka, nouvelle production de Mary Zimmerman diffusée dans les théâtres du monde entier dans le cadre des Met's Live HD, ses débuts à l'Opéra de San Francisco dans le rôle de Sharpless dans  Madama Butterfly dans la production de Jun Kaneko,  rôle qu’il chante aussi lors de ses débuts à l'Opéra de San Diego, ceux du Saint Louis Lyric Opera et au Querido Arte au Guatemala dans le rôle de Marcello dans La Bohème. Il chante également au Lyric Opera of Chicago, Riccardo dans I Puritani, aux côtes de Larry Brownlee, le geôlier dans Tosca (doublure du Sacristain), Yamadori (doublure de Sharpless) dans Madama Butterfly, the Huntsman (doublure du garde-chasse) dans Rusalka Il crée le rôle de Simon Thibault dans la première mondiale de Bel Canto, doulure de Leporello dans Don Giovanni, du comte dans Le Nozze di Figaro, du comte dans Capriccio et Wolfram dans Tannhäuser.

En concert, il a fait ses débuts au Festival de Ravinia en chantant le Songfest de Bernstein avec l'Ensemble dal Niente, Directeur de théâtre dans Les Mamelles de Tirésias avec le Chicago Civic Orchestra, participe au Gala Richard Tucker au Carnegie Hall, et au "Stars of Lyric Opera at Millennium Concert "Park", dirigé par Sir Andrew Davis.

Parmi les récompenses et les honneurs que Anthony Clark Evans obtient, nous pouvons citer le Prix principal de la BBC Cardiff Singer of the World 2017, il remporte la grande finale des auditions du Conseil national du Metropolitan Opera en 2012, le Prix Richard Tucker de 2017 et la bourse de Sarah Tucker 2014, et les Premiers prix du concours de la Fondation Gerda Lissner, la Licia Concours de la Fondation Albanese-Puccini, Concours vocal de la Guilde de l'Opéra de Dallas, Marcello Giordani Concours, Concours Giulio Gari, et le Concours Mario Lanza. Anthony Clark Evans a remporté le Deuxième prix du concours de la Fondation Liederkranz et le Concours de l'Index de l'Opéra, ainsi que des prix la Fondation Sullivan, la Luminarts Fellowship et l'American Opera Society.

Originaire d'Owensboro, dans le Kentucky, Anthony Clark Evans a étudié le chant à l'Université d'État de Murray, Kentucky, et a été membre du Ryan Opera Center au Lyric Opera de Chicago. Actuellement, Anthony Clark Evans. Evans réside à Elizabethtown dans le Kentucky.

Mise à jour le : 16/06/2020