Aude
Extrémo

Mezzo-soprano Invité

En savoir plus

Aude Extrémo débute ses études de chant au CNR de Bordeaux, avec Lionel Sarrazin qui est depuis lors son professeur, puis elle intègre en 2008 l’Atelier Lyrique de l’Opéra Bastille à Paris. Elle remporte le Premier prix du Concours des Amis du Grand-Théâtre de Bordeaux en mars 2007 et obtient en avril 2009 le Premier prix du concours des « Jeunes talents lyriques » présidé par Michel Plasson. Elle est « révélation classique » de l’ADAMI en 2010.

Elle participe à la fondation de l’association Opéra Bastide, à Bordeaux, au sein de laquelle, elle incarne notamment le rôle-titre/Carmen. Elle interprète à ses débuts des rôles tels que Suzuki/Madama Butterfly (Festival d’Antibes), un Musicien/Manon Lescaut (Opéra de Marseille), Lieschen/Faust de Philippe Fénelon (Opéra de Paris), le Page/Salomé (Opéra de Monte-Carlo) et Olga/Eugène Onéguine (Vichy), la Tasse chinoise, le Pâtre et la Libellule/L’Enfant et les sortilèges (Opéra de Monte-Carlo). Elle chante le rôle d’Amnéris/Aida lors du festival « Opéras en plein air », de mai à septembre 2012, ainsi que le rôle de Maddalena/Rigoletto (Grands Théâtres de Tours et de Reims 2012). Elle chante Marie Cleofe/La Resurrezione de Haendel, production de (Atelier Lyrique de l’Opéra de Paris dir. Paul Agnew en déc 2012). Elle reprend le rôle du Page/Salomé (Opéra National de Bordeaux 2013), et aborde Ursule/Béatrice et Bénédict dir. F-X. Roth (festival Berlioz de la Côte-Saint-André). Elle interprète le rôle de Lucretia/The Rape of Lucretia dir. M. Pascal, production de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Paris (Théâtre de l’Athénée 2014), Charlotte/Werther avec l’Orchestre Symphonique d’Aquitaine dir. B. Ricaud (2014), le Conte Orlofsky/La Chauve-souris (Théâtre de Reims, Théâtre de Tours), Concepción/L’Heure espagnole dir. J-Y Ossonce (Opéra de Tours), Dalila/Samson et Dalila dir. Paul Daniel (Opéra National de Bordeaux oct. 2015), Isabella/L’Italiana in Algeri, dir. G. Graziolli (Théâtre de Saint-Etienne déc. 2015/ janv. 2016 et Opéra de Massy (mars 2016, dir. D. Ruits), Olga/Eugène Onéguine (Grand Théâtre de Tours)...

Elle se produit également dans de nombreux oratorios tels que les Requiem de Duruflé, Stabat Mater de Caldara, Stabat Mater de Madame de Grand Val, Petite Messe solennelle de Rossini, Messe Nelson de Haydn, Requiem de Schumann, Requiem de Verdi (avec l’ONBA juin 2017), Requiem de Mozart, Stabat Mater de Pergolèse (Opéra de Limoges). Elle interprète le cycle de mélodies de Chostakovitch sur des Poèmes Traditionnels Juifs au Festival d’Aix-en-Provence sous la direction de François-Xavier Roth. A l’Auditori de Barcelone, elle chante Sainte Catherine dans l’oratorio Jeanne d’Arc au bûcher de Honegger dir. Marc Soustrot, le Stabat Mater de Dvorāk dir. M. Stieghorst (Théâtre d’Orléans) et le Requiem de Verdi (Metz, Reims, festival de Saint-Dizier 2015, dir. J. Mercier), les Kindertotenlieder de Mahler dir. Emmanuel Joël (Théâtre de Tours), Les Danses et chants de la mort de Moussorgski dir. Marko Letonja (Festival d’Aix-en-Provence juillet 2016).

La saison dernière, elle interprète Vénus/Tannhaüser (Opéra de Monaco), Ursule/Beatrice et Benedict (Opéra de Paris), La Baronne/La Vie parisienne, Jeanne d’Arc au bûcher de Honegger (Teatro Real de Madrid), Arsace/Semiramide (Théâtre de Saint-Etienne mars 2018). Elle chante pour la première fois le rôle-titre/La Périchole sous la direction de Marc Minkowski (Fetival de Pentecôte de Salzbourg, Festival de Radio France Montpellier en juillet 2018).

Parmi ses projets se trouvent Niklausse/Les Contes d’Hoffmann (Baden-Baden, nov. 2018), Anna/LesTroyens (Opéra de Paris janv. 2019), Fricka/Die Walküre (Opéra National de Bordeaux mai 2019)...

Mise à jour le : 09/10/2018

Prochaines performances


Dernières performances