Aude
Extrémo

Mezzo-soprano Invité

En savoir plus

« Révélation classique de l’ADAMI » en 2010, la mezzo-soprano française est maintenant l’une des interprètes majeures du répertoire français. Aude Extrémo débute ses études de chant au Conservatoire de Bordeaux puis intègre l’Atelier lyrique de l’Opéra de Paris. Elle remporte le Premier prix du concours des Amis du Grand Théâtre de Bordeaux en mars 2007 et obtient le Premier prix du concours des « Jeunes talents lyriques » en avril 2009, sous la présidence de Michel Plasson.

Elle fait ses débuts sur scène dans le rôle de Carmen avec Opéra Bastide à Bordeaux, puis chante Suzuki dans Madama Butterfly au Festival d’Antibes, Olga dans Eugène Onéguine à Vichy et le Page dans Salomé à l’Opéra de Monte-Carlo, un rôle qu’elle interprétera plus tard à l’Opéra National de Bordeaux. Elle aborde ensuite Maddalena dans Rigoletto à l’Opéra de Tours et à l’Opéra de Reims, et Ursule dans Béatrice et Bénédict au Festival Berlioz. Durant la saison 2014/15, elle élargit encore son répertoire avec Lucretia dans The Rape of Lucretia au Théâtre de l’Athénée à Paris, Charlotte dans Werther avec l’Orchestre Symphonique d’Aquitaine, Orlowsky dans Die Fledermaus et Conception dans L’Heure espagnole à l’Opéra de Reims et à Opéra de Tours. A la fin de la saison, elle fait ses débuts dans le rôle de Dalila dans Samson et Dalila à l’Opéra National de Bordeaux.

Elle entame la saison 2016/17 avec Isabella dans L’Italiana in Algeria à l’Opéra de Saint-Etienne et à l’Opéra de Massy où elle interprète également Amneris dans Aïda. Elle revient à l’Opéra de Monte-Carlo dans le rôle de Venus dans Tannhaüser et à l’Opéra de Paris dans le rôle de Ursule dans Béatrice et Bénédict, et elle chante la Messa di Requiem de Verdi à l’Opéra National de Bordeaux.

Elle participe à de nombreux concerts et récitals : elle interprète le cycle de mélodies de Chostakovitch sur des Poèmes Traditionnels Juifs au Festival d’Aix-en-Provence sous la direction de François-Xavier Roth, elle chante dans le Stabat Mater de Dvorák à l’Auditorium de Barcelone et chante la Messa di Requiem avec l’Orchestre National de Lorraine sous la direction de Jacques Mercier. En récital, elle a récemment interprété les Kindertotenlieder de Mahler au Grand Théâtre de Tours et les Chants et Danses de la Mort de Moussorgski au Festival d’Aix-en-Provence.

Lors de la saison 2017/2018, elle revient à Bordeaux dans une nouvelle production de La Vie parisienne (Offenbach), et fait ses débuts en Jocaste (Oedipus Rex) au Salzburger Landestheater. Elle est Arsace dans Semiramide à l´Opéra de Saint-Etienne et se produit dans La Petite Messe solennelle de Rossini à Ravenne. Au printemps 2018, elle fait ses débuts dans le rôle-titre de La Périchole sous la direction de Marc Minkowski à Salzbourg, dans le cadre du Festival de Pentecôte, puis à Montpellier et à l'Opéra National de Bordeaux.

En 2018/2019, elle chante Anna dans Les Troyens à l’Opéra de Paris sous la direction de Philippe Jordan dans une mise en scène de Dmitri Tcherniakov et Fricka dans Die Walküre à l’Opéra National de Bordeaux. Elle se produit également avec l’Orchestre de Lille dans Carmen, l’Orchestre Symphonique Sao Paulo dans la Passion selon Saint Matthieu ainsi qu’à l’Opéra de Rouen dans Louées soient-elles de Haendel.

Parmi ses projets se trouvent le rôle de Catherine dans Jeanne d’Arc au bûcher (La Monnaie de Bruxelles nov. 2019), le rôle-titre dans La Périchole (Grenoble et à Opéra Royal de Versailles déc. 2019), Maddalena dans Rigoletto (Opéra de Paris juin 2020)...

Mise à jour le : 16/09/2019

Prochaines performances


Dernières performances