Aller au contenu principal
Pygmalion by Fred Mortagne
Pygmalion by Fred Mortagne

Pygmalion

Mozart Requiem

à propos

Concert sur instruments d’époque

Wolfgang Amadeus Mozart - REQUIEM

In paradisum (canon) - Antienne Plainchant     
Ach, zu kurz ist unsers Lebenslauf K.228 (515b) - Canon a 4     
Meistermusik, K.477b     
Miserere mei, K.90 -     

Requiem in D minor, K.626
I. Introitus     
II. Kyrie     

Ne pulvis et cinis, K.122     

III. Sequentia
1. Dies irae     
2. Tuba mirum     
3. Rex tremendae     

Solfeggio in F major, K.393/2 (Vincent Manac’h, orchestration)     

III. Sequentia
4. Recordare     
5. Confutatis     
6. Lacrimosa     
Amen (appendix)     

IV. Offertorium
1. Domine Jesu Christe     

Quis te comprehendat, K Anh.110     

IV. Offertorium
2. Hostias     

V. Sanctus     
VI. Benedictus      

O Gottes Lamm, K.343/1     

VII. Agnus dei     
VIII. Communio     

In paradisum (canon) - Antienne Plainchant  
 

Requiem de W.A. Mozart

Completion F.X. Sussmaÿr

"On dit souvent qu’il y a une forme de sobriété, de gravité, voire d’austérité dans l’écriture du Requiem. Pour ma part, je parlerais plutôt d’humilité et de douceur […]. Le message de fraternité dont Mozart se sent le dépositaire depuis son engagement total en franc-maçonnerie semble déterminer le caractère des premières mesures : son Requiem sera avant tout l’expression d’une foi en l’humanité avant d’être celle d’une foi en Dieu."

 

Raphaël Pichon, juin 2019

 

En abordant le dernier chef d’œuvre de Mozart, Raphaël Pichon et Pygmalion proposent une méditation sur la mémoire et la grande lignée de la musique germanique dans laquelle s’inscrit le Requiem. Lorsqu’il reçoit la commande du Requiem, Mozart est en pleine possession de ses moyens compositionnels. On y trouve les réminiscences des styles contrapuntiques de Handel et Bach ainsi que la quintessence du style « noble et pathétique » dans lequel Mozart excellait.

Entre les différentes parties du Requiem, Raphaël Pichon ouvre des mondes en insérant de petits trésors méconnus. On entend ainsi passer un extrait de la Messe en Ut mineur (dernière œuvre sacrée de Mozart depuis son entrée en Loge) mais sous l’humble forme d’une esquisse pour Solfège destinée originellement à sa femme Constanze ; ou encore un extrait de la célèbre Gran Partita dans une version de « parodie » pour chœur sur un texte poétique religieux en latin.

Fort de la version scénique proposée par Romeo Castellucci en 2019, ce programme inédit présente un jeu de miroirs qui bouscule nos habitudes et nos attentes face à cette œuvre si connue. Il nous permet de voyager entre archaïsmes, parentés et raretés du répertoire mozartien.

Fort de la version scénique proposée par Romeo Castellucci en 2019, ce programme inédit présente un jeu de miroirs qui bouscule nos habitudes et nos attentes face à cette œuvre si connue. Il nous permet de voyager entre archaïsmes, parentés et raretés du répertoire mozartien.

 

Eddy Garaudel

dates de représentation

distribution

Chœur et Orchestre
Pygmalion
Direction
Raphaël Pichon
Soprano
Ying Fang
Mezzo-soprano
Beth Taylor
Ténor
Laurence Kilsby
Basse
Alex Rosen

Chadi Lazreq, enfant soprano

Chœur

Sopranos
Camille Allérat, Armelle Cardot, Adèle Carlier, Cécile Dalmon, Anne-Emmanuelle Davy, Eugénie de Padirac, Nadia Lavoyer, Lucie Minaudier, Marie Planinsek, Virginie Thomas

Altos
Anne-Lou Bissières, Jean-Christophe Clair, Anouk Defontenay, Marie Pouchelon, Yann Rolland, Clémence Vidal

Ténors
Tarik Bousselma, Martin Candela, Olivier Coiffet, Didier Chassaing, Constantin Goubet, Guillaume Gutierrez, Vincent Laloy, Olivier Rault, Ryan Veillet

Basses
Frédéric Bourreau, Sorin Dumitrascu, Ahmed Gomez Perez, Timothy Murphy, Guillaume Olry, Louis-Pierre Patron, Alvaro Valles Cecilio, Pierre Virly, Emmanuel Vistorky

Orchestre

Violon 1 
Sophie Gent, Aude Caulé-Lefèvre, Blandine Chemin, Helena Druwe, Julie Friez, Izleh Henry, Mario Konaka, Sophia Prodanova

Violon 2 
Louis Creac'h, Paul-Marie Beauny, Roldán Bernabé Carrión, Anne Camillo, Sandrine Dupé, Gabriel Ferry, Raphaëlle Pacault

Altos
Katya Polin, Delphine Blanc, Aya Murakami, Marta Paramo, Elisabeth Sordia, Pierre Vallet

Violoncelles
Julien Barre, Arnold Bretagne, Gulrim Choi, Thomas Luks, Lucile Perrin, Emily Robinson

Contrebasses
Yann Dubost, François Leyrit, Christian Staude

Hautbois 
Gabriel Pidoux, Lidewei de Sterck

Clarinettes
Nicola Boud, Fiona Mitchell

Bassons
Javier Zafra, Evolène Kiener

Contrebasson
Robert Percival

Cors
Martin Lawrence, Joseph Walters

Trompettes
Emmanuel Mure, Philippe Genestier

Trombones
Arnaud Brétécher, Stéphane Muller, Franck Poitrineau

Timbales
Rodolphe Théry

Orgue
Ronan Khalil
 

AUTOUR DU CONCERT

 Samedi 14 octobre 18h : Rencontre avec Raphaël Pichon - Station Ausone - En partenariat avec la Librairie Mollat

On vous recommande

Demander le programme