Christophe
Mortagne

Ténor Invité

En savoir plus

Le ténor français Christophe Mortagne étudie le chant au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, dont il sort avec un Premier Prix. Il remporte également un Prix Prince Pierre de Monaco pour une interprétation du rôle-titre de Pelléas et Mélisande de Debussy. Il se produit notamment en 1988 à l'Opéra de Tours dans les opéras de Darius Milhaud Les Malheurs d'Orphée et Le Pauvre Matelot, respectivement en Orphée et en Ami du Matelot. À cette période, il se produit également dans des spectacles musicaux de la Comédie-Française, comme le Bourgeois Gentilhomme de Molière en tournée en Australie en 1988 et Comme il vous plaira de Shakespeare au Palais-Royal en 1989.
Ses talents d'acteur en font un interprète idéal d'opérette et de rôles de comprimario (seconds rôles). En 1998, il donne Les Mousquetaires au Couvent (Gontran) de Louis Varney à l'Opéra-comique. Il figure dans la production des Contes d'Hoffmann d'Offenbach de Laurent Pelly en 2005 à l'Opéra de Lyon (Spalanzano), sous la direction de Marc Minkowski, avec Laurent Naouri et Mireille Delunsch qui incarnent respectivement les quatre antagonistes et les quatre héroïnes. Deux ans plus tard, il revient à l'Opéra de Lyon dans Eugène Onéguine de Tchaïkovski (Monsieur Triquet) dirigé par Kirill Petrenko.
Le rôle de Guillot de Morfontaine dans Manon de Massenet, qu'il débute à l'Opéra de Nice en 2008, lui sourie tout particulièrement. En effet, il le reprend pour ses débuts à Covent Garden en 2010 dans la production de Manon (Massenet) de Laurent Pelly, avec Anna Netrebko dans le rôle-titre. La même année, il est Spoletta aux Chorégies d'Orange aux côtés de Roberto Alagna dans Tosca de Puccini. En 2011, il interprète le rôle du Roi Ouf dans L'Etoile de Chabrier à l'Opéra de Francfort et devient une référence internationale pour ce rôle. Deux ans plus tard, il reprend son rôle dans la reprise de Manon au Met, toujours avec Anna Netrebko. En 2013, il se produit à l'Opéra-Comique dans Marouf savetier du Caired'Henri Rabaud (Le Fellah et le 1er Marchand). Il apparaît un an plus tard à l'Opéra National du Rhin dans Le Roi Arthus de Chausson (Lyonnel). En 2015, il chante Maître Miro dans la Chauve-souris de Strauss et les Quatre valets dans Les Contes d'Hoffmann d'Offenbach au Festival de Bregenz. L'année suivante, il tient le rôle-titre du Roi Carotte d'Offenbach à l'Opéra de Lyon dans une mise en scène de Laurent Pelly. Il revient ensuite au Festival de Bregenz, où il interprète le rôle de Altoum dans Turandot de Puccini. Il fait ses débuts à Los Angeles en 2017 grâce aux Contes d'Hoffmann (les Quatre Valets).
La saison 2017/2018 de Christophe Mortagne débute au mois de septembre au Met dans les rôles des Quatre valets (Les Contes d'Hoffmann). L'Opéra de Lille le reçoit au mois de février 2018 pour une reprise de la production de Pelly du Roi carotte. Enfin, il est Aegisth dans la version concert d'Elektra de Strauss donnée à l'Opéra de Bordeaux en mai.

Mise à jour le : 16/05/2018