Clémentine
Margaine

Mezzo-soprano Invité

En savoir plus

Considérée comme l’une des principales mezzos de la jeune génération, la française Clémentine Margaine a acquis une réputation internationale au cours de ces dernières saisons sur des scènes prestigieuses comme l’Opéra National de Paris, le Deutsche Oper Berlin, l’Opéra de Munich, le Teatro Colón de Buenos Aires, le Teatro dell’Opera di Roma, le Grand Théâtre de Genève, le Teatro San Carlo de Naples, l’Opéra de Sydney ou le Canadian Opera Company de Toronto.

Parmi les faits saillants de la saison 2018/19, mentionnons le rôle-titre de Carmen au Metropolitan Opera, qu’elle chante avec deux distributions différentes en octobre et novembre et de nouveau en janvier et février. Particulièrement identifiée pour son interprétation de Carmen, Margaine a fait ses débuts au Metropolitan Opera et à l’Opéra de Paris lors de la saison 2016/17 dans ce rôle emblématique. En mai et juin, elle chante Dulcinée dans Don Quichotte au Deutsche Oper Berlin et à la fin de la saison, elle retourne à Carmen au Royal Opera House.

Au cours de la saison 2017/18, Margaine a fait plusieurs débuts significatifs : Fidès dans Le Prophète de Meyerbeer au Deutsche Oper de Berlin, sa première Amneris d’Aïda à l’Opera Australia de Sydney, Léonore de La Favorite pour ses débuts au Gran Teatre del Liceu et ses débuts au Capitole de Toulouse dans le rôle titre de Carmen. Elle chantera également La Favorite à Marseille et à Munich, reviendra à l’Opéra National de Paris dans Conception de L’Heure Espagnole et au Deutsche Oper de Berlin dans Carmen.

Lors de la saison 2016/17 Clémentine Margaine a fait ses débuts au Lyric Opera de Chicago dans Dulcinée de Don Quichotte de Massenet et est revenue à Munich pour Sara de Roberto Devereux. La saison dernière a également vu ses débuts à l’Opéra de Cologne dans Conception dans une nouvelle production de L’Heure Espagnole, et au Semper Opera de Dresde dans Carmen.

En 2015/16 Clémentine Margaine fait ses débuts à l’Opéra de Washington dans Carmen, rôle qu’elle reprend pour ses débuts au Canadian Opera de Toronto et à l’Opéra de Rome. Elle se produit pour la première fois également au Musikverein de Vienne dans Elias de Mendelssohn avec l’Orchestre National de Paris sous la direction de Daniele Gatti. En juin 2016 elle fait ses débuts à l’Opéra de Sydney dans Carmen ainsi qu’à Stuttgart avec l’Orchestre Symphonique de la Radio dans Roméo et Juliette de Berlioz sous la direction de Stéphane Denève. En août de la même année Clémentine fait des débuts très remarqués au Festival de Salzburg dans le rôle de Rebecca dans Il Templario d’Otto Nicolai.

Peu de temps après avoir obtenu ses diplômes au Conservatoire National Supérieur de Paris, Clémentine fait partie des « révélations Classiques » et obtient le Prix Spécial du Public du Concours international de Marmande. Elle intègre ensuite la troupe du Deutsche Oper de Berlin, et y chante sa première Carmen, rôle qui l’a propulsée sur les plus grandes scènes internationales, parmi lesquelles Munich, Naples, Washington et Toronto. Clémentine s’est également distinguée à Berlin dans le rôle de Marguerite de la nouvelle production de La Damnation de Faust de Berlin, et à Dallas dans Samson et Dalila de Saint-Saëns. En 2015 elle fait ses débuts au Teatro Colón de Buenos Aires dans sa première Charlotte de Werther.

Également présente en Concert, Clémentine Margaine a chanté Elias de Mendelssohn, le Requiem de Mozart à Lisbonne et le Requiem de Verdi à Budapest.

Elle se prépare à aborder plus tard Zayda de Don Sebastien de Donizetti et Gertrude de Hamlet.

Mise à jour le : 07/05/2019

Prochaine performance


Dernière performance