Constantin
Trinks

Direction musicale

En savoir plus

Direction

Né 1975 à Karlsruhe, c’est dans sa ville natale que l’étudiant de cor et de piano devient successivement chef de chant, assistant de Kazushi Ono et ensuite Kappellmeister au Badisches Staatstheater Karlsruhe. En 2002, Saarbrouck lui offre le poste de premier Kappellmeister et très vite celui du Directeur Musical. Deux productions y attirent l’attention internationale : « L’Intolleranza 1960 » de Luigi Nono et « Le Premier Empereur » de Tan Dun. En 2009 la ville de Darmstadt lui offre le nomme Directeur Musical et lui confie sa première production des « Maîtres Chanteurs de Nuremberg » ainsi qu’un nouveau « Ring ».Constantin Trinks a été l’assistant de Thomas Hengelbrock pour des productions baroques au festival de Schwetzingen et celui d’Andreas Spering aux Händel-Festspiele Karlsruhe. Les techniques baroques comptent pour ce jeune musicien, qui sera en 2014 à l’Opéra de Hambourg et au Wiener Staatsoper pour « La Flûte Enchantée » et à Dresde pour « Les Noces de Figaro ». Dans le style romantique, notons l’influence de Christian Thielemann, dont il était l’assistant pour la production du « Tannhäuser » à Bayreuth en 2004. Constantin Trinks dirige au Festival de Bayreuth « Das Liebesverbot » à l’occasion du bicentenaire Wagner en 2013.Wagner et Straus prennent une place de prédilection dans le répertoire de Constantin Trinks: en 2009 il entame à Darmstadt la Tétralogie, le « Ring », intégral de Wagner, achevé en 2011. « Lohengrin », « Parsifal » ou « Rosenkavalier » y reviennent et ses concerts symphoniques sont souvent estampés Mozart, Strauss et Bruckner. Mais l’origine du chant, L’Italie, prend de la place aussi à cet ancien chanteur de choeur: entre 2009 et 2012 une nouvelle « Aida » ou « De temporum fine comoedia » de Carl Orff et un nouveau Fidelio – pour n’en nommer qu’une brève sélection - se trouvent parmi les succès marquants de Darmstadt. En 2014 Constantin Trinks dirige une nouvelle production de « Turandot » au Deutsche Oper Berlin.Strauss, « Le Chevalier à la Rose », cependant, reste une oeuvre clé : Constantin Trinks remplace un collègue au Semperoper de Dresde et sera réinvité pour célébrer le 100° anniversaire de la création mondiale in situ en 2010. En 2012 le Semperoper lui confie la récréation du « Svanda Dudak » de M. Weinberger, et une série de « Les Noces de Figaro ». En 2013, pour l’année Wagner, le Semperoper l’invite pour une nouvelle production du « Vaisseau Fantôme » - opéra créé au Semperoper même. Et c’est encore le « Chevalier à la Rose » pour ses débuts au Bayrische Staatsoper avec Anja Harteros, pour le reprendre en 2012 avec Renée Fleming dans la mythique production de Carlos Kleiber – ce qui incite à deux reprises la presse allemande à une comparaison élogieuse avec le chef mythique. En 2014 Constantin Trinks retourne à Munich pour « Les Contes d’Hoffmann » au Bayrischer Rundfunk pour un programme russe.A l’étranger Constantin Trinks a, entre autre, dirigé une acclamé 5° symphonie de Mahler au Tokyo Philharmonic, qui lui a valu une invitation pour une nouvelle production de « Don Giovanni » et « La Bohème » et, en 2013 un « Tannhäuser ». En France, après une série symphonique à l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’Opéra de Paris l’invite pour une « Fiancée vendu » (Smetana) et l’Opéra national de Strasbourg lui confie un « Tannhäuser » en 2013; L’Orchestre National Languedoc Montpellier l’invite pour plusieurs séries de concerts symphoniques autour de Britten et Tchaikovsky et bien sur autour de Bruckner, et en 2013/2014, il sera l’invité du Brussels Philharmonic et des Münchener Sinfoniker entre autre.Sur le plan symphonique Constantin Trinks a travaillé avec l’Orchestre du SWR Saarbrouck, le HR Sinfonieorchester Frankfurt, le Münchner Rundfunkorchester, les Stuttgarter Philharmoniker, le Tokyo Philharmonic Orchestra et sera l’invité de l’Orchestre National Bordeaux Aquitaine, des Düsseldorfer Philharmoniker et du Mozarteum Orchester Salzburg. Un CD « Mozart » du label ARS est apparu en 2012 et un CD d’airs d’opéra intitulé « Madness » sortira en 2013.

Mise à jour le : 15/06/2020

Prochaine performance