Daniel
Ciampolini

Percussions Invité

En savoir plus

Né de parents musiciens de cabaret avec qui il apprend la Batterie, Daniel Ciampolini commence dès 9 ans les Percussions au Conservatoire de Nice. Il poursuit rapidement ses études artistiques en intégrant le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (Percussions, Analyse musicale et Harmonie) puis l'école de Jazz : Berklee College of Music à Boston.

C'est sa carrière de batteur qui commence avant celle de percussionniste, avec son père pianiste, où dès l'age de 13 ans il accompagne des personnalités tel Mouloudji, Isabelle Aubret Patachou, Clyde Wright (du Golden Gate Quartet). L'Orchestre d'Accordéon de Paris, le recrute à 14 ans, également comme batteur.

C'est à 19 ans que sa carrière de percussionniste démarre en étant choisi par Pierre Boulez pour faire partie des solistes de l'Ensemble Intercontemporain Ce tournant décisif le met au contact direct des plus grands compositeurs contemporains et au coeur de l'avant-garde.

Dès lors et toujours fidèle à ces deux univers, Daniel Ciampolini se trouve à jouer aussi bien pour des personnalités comme Stéphane Grappelli, Charles Aznavour, Michel legrand, Michel Portal, Lambert Wilson, que pour Olivier Messiaen, Luciano Berio, Karlheinz Stockhausen, Steve Reich, György Ligeti.

Le compositeur Philippe Hurel lui dédie « 4 Variations » (pour Vibraphone et ensemble). A noter les créations et enregistrements de “Sur Insises“ ainsi que “Répons“ de Pierre Boulez.

Il élabore à l'IRCAM, avec l'autorisation de Iannis Xénakis, une version électronique et mise en espace de “Psappha“ (Percussions Solo) version unique et inédite, qu'il joue depuis régulièrement (Caracas, Helsinki, Madrid, Montréal, New York, Taipei...).

En 2001 il quitte l'Ensemble Intercontemporain. Il compose ces premières pièce où la percussion tient un rôle important ainsi que des musiques à l'image et de Ballet.
Il joue également en Musique de Chambre ou en Duo avec les pianistes Maurizio Pollini, Pierre-Laurent Aimard, Kun-Woo Paik, Bertrand Chamayou. Les altistes Gérard Caussé,
Christophe Desjardins, Tabéa Zimmermann.

Il fonde en 2012 un duo inédit en musique classique : Vibraphone et Piano, avec la pianiste Emmanuelle Jaspart, dont un premier CD est sorti sur des transcriptions d'Erik Satie.
Plus récemment le compositeur Ivan Fedele lui confie la création de sa nouvelle oeuvre pour percussions solo et grand orchestre, avec l'Orchestre Philharmonique de Radio France.

Le compositeur Peter Eötvös lui confie également une nouvelle oeuvre pour percussions solo et grand orchestre, avec l'Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.
Il est invité en 2016 aux Folles Journées de Nantes en tant qu'interprète / compositeur, pour y donner 2 de ses pièces, également en 2017 pour y jouer Fantaisie Concertante, de Philipp Glass, pour deux timbaliers et orchestre.

En 2018 c'est le SouthBand Center à Londres qui l'invite en solo en lui commandant un montage et une improvisation sur des pièces de Ligeti.

Mise à jour le : 06/02/2020

Prochaine performance


Dernière performance