David
Bizic

Baryton-basse Invité

En savoir plus

Le baryton Serbe David Bizic étudie au New Israeli Opera Young Artist Studio et remporte en 2007 le 2e prix du concours Plácido Domingo Operalia.

Cette saison, David interprète Belcore (L’Elisir d’amore) à Toulon et Escamillo (Carmen) à Dijon et au Festival de Macerata, où il fait ses débuts italiens.

Durant la saison 2017-2018, il est réinvité au Metropolitan Opera dans le rôle de Sharpless (Madama Butterfly), chante Eugene Onegin  à Metz et Reims, Enrico, Lucia di Lammermoor à Toulon, Lescaut, Manon Lescaut au Liceu et Escamillo à Tel-Aviv.

Dans le cadre de ses études à l’atelier lyrique de l’Opéra de Paris, il participe aux productions de ManonPelléas et MélisandeSaint François d’AssiseIl TrovatoreTristan und Isolde et  From the House of the Dead. Il est réinvité pour Masetto puis Leporello, dans la production de Don Giovanni signée Michael Haneke, sans oublier Schaunard, La Bohème, Mathieu, Andrea Chénier et Guglielmo, Cosí fan tutte.

Il rencontre un grand succès dans le répertoire mozartien : Figaro, Le Nozze di Figaro (Angers, Nantes, Strasbourg, Toulon, Monte-Carlo, Bordeaux, Geneva, Gent),  Publio, La Clemenza di Tito  (Avignon, Strasbourg, Montpellier), Masetto (Paris, Aix-en-Provence, Madrid), Leporello (Toulouse, Rennes, Montpellier, Moscou, Berlin, Valence, Paris, Los Angeles, Chicago, Vienne), Don Giovanni (Maribor, Rouen) et Il Conte Almaviva, Le Nozze di Figaro (Saint-Etienne).

Il chante également Albert et Schaunard à Covent Garden, Eugen Onegin à Limoges, Belcore, Escamillo à Belgrade et Stockholm, Le Grand Prêtre, Samson et Dalila, Créon dans Oedipus Rex et Le Chambellan, The Nightingale à Strasbourg, Marcello, La Bohème et Zurga, Les Pêcheurs de Perles à Bordeaux.

Il fait ses débuts en 2014 au Metropolitan Opera dans le rôle d’Albert dans Werther aux côtés de Jonas Kaufmann et Sophie Koch. Il est ensuite réinvité sur cette scène prestigieuse, notamment pour interpréter Marcello (La Bohème).

Il chante le Requiem de Fauré, la Messe n°5 de Schubert, la Messe de Nelson de Haydn avec le Jerusalem Symphony Orchestra,  La Vida Breve  avec l’Orchestre de Paris dirigé par Rafael Frübeck de Burgos, la 9e symphonie de Beethoven avec l’Orchestre de Montpellier et l’Orchestre de Bordeaux, le Requiem  de Fauré avec l’Ensemble Orchestral de Paris et le chœur Accentus et Laurence Equilbey au Festival de St Denis et le Requiem allemand de Brahms avec l’Orchestre Symphonique de la Radiotélévision serbe.

David débute la saison de 2018-2019 au Grand-Théâtre de Genève avec Procolo (Viva la Mamma) puis à L’Opéra de Toulon avec Belcore (L’Elixir D’Amour). Cette saison, il chante également entre autres Escamillo (Carmen) à L’Opéra de Dijon et au Sferisterio di Macerata, et il retourne au Metropolitan Opera pour chanter Marcello (La Bohème).

Mise à jour le : 06/07/2021

Prochaines performances


Dernières performances