Diana
Damrau

Soprano Invité

En savoir plus

La soprano Diana Damrau se produit sur les plus grandes scènes d'opéra et de concert du monde depuis deux décennies. Son vaste répertoire comprend des rôles de soprano lyrique et de colorature, notamment les rôles-titres de Lucia di Lammermoor (La Scala, Bavarian State Opera, Metropolitan Opera, Royal Opera House), Manon (Vienna State Opera, Metropolitan Opera) et La Traviata (La Scala, Metropolitan Opera, Royal Opera House, Opéra national de Paris et Bavarian State Opera) ainsi que la Reine de la nuit dans La Flûte enchantée (Metropolitan Opera, Salzburg Festival, Vienna State Opera, Royal Opera House, Bavarian State Opera).

Le Metropolitan Opera est une maison dans laquelle la soprano a joué ses rôles phares, a été diffusée en HD dans les cinémas du monde entier et a fait sept débuts dans des rôles depuis ses propres débuts dans le rôle de Zerbinetta en 2005. Parmi les faits marquants, citons les nouvelles productions de Rigoletto (Gilda), Il barbiere di Siviglia (Rosina), Le comte Ory (Adèle) et Les pêcheurs des perles (Leïla). D'autres engagements ont été pris, notamment les rôles-titres de La Sonnambula et La Fille du Régiment et Roméo et Juliette. Elle a également été la première chanteuse de l'histoire du Metropolitan Opera à interpréter les rôles de Pamina et de la Reine de la nuit dans différentes représentations de la même série de La Flûte enchantée de Mozart.

La soprano a également interprété des œuvres contemporaines pour la scène de l'opéra dans des rôles écrits spécialement pour elle, notamment le rôle-titre de l'adaptation lyrique de A Harlot's Progress de Hogarth (Theater an der Wien 2013) par Iain Bell et le rôle de Drunken Woman/Gym Instructress dans le rôle de Lorin Maazel en 1984 (Royal Opera House 2005).

Diana Damrau s'est imposée comme l'une des interprètes de chant les plus recherchées aujourd'hui, se produisant régulièrement dans la plupart des lieux de renommée mondiale. Elle a un partenariat artistique étroit avec le pianiste Helmut Deutsch et elle a relancé et établi le duo avec la harpe avec le harpiste Xavier de Maistre.

Elle a enregistré en exclusivité pour Warner/Erato Diana Damrau et a fait ses débuts sur disque avec Arie di Bravura - une collection d'airs de Mozart et de Salieri. Les enregistrements en solo qui ont suivi ont été récompensés, entre autres, par le prix ECHO et le prix OPUS Klassik. Damrau figure également sur plusieurs enregistrements complets d'opéras sur CD et DVD.

En février 2018, Diana Damrau s'est produite dans les salles de concert les plus renommées d'Europe, interprétant avec le ténor Jonas Kaufmann et le pianiste Helmut Deutsch Hugo Wolf les Italienisches Liederbuch. L'album live correspondant a été publié par Warner/Erato.

Une coopération étroite lie Damrau à l'Orchestre symphonique de la radio bavaroise. Outre leur "Artiste en résidence" au Barbican Centre de Londres en 2019, ils ont fait des apparitions en tant qu'invités au Carnegie Hall de New York, entre autres. En janvier 2020, l'enregistrement des Quatre dernières chansons de Strauss sous la direction de Mariss Jansons a été publié.

En outre, Diana Damrau a fait ses débuts dans le rôle-titre de Maria Stuarda à l'Opernhaus de Zurich et elle a joué le rôle-titre dans une nouvelle production de La Traviata au Metropolitan Opera, a chanté le rôle d'Ophélie au Gran Teatre del Liceu et au Deutsche Oper Berlin dans Hamlet. 

Au cours de la saison actuelle, Diana Damrau a donné les concerts de la veille du Nouvel An avec le Berliner Philharmoniker sous la direction de Kirill Petrenko. 

Plus tard, elle va donner des récitals avec Sir Antonio Pappano et retourne à la Scala di Milano dans Roméo et Juliette, à l'Opéra d'État de Bavière dans I Masnadieri et au MET dans Maria Stuarda.

Diana Damrau est Kammersängerin de l'Opéra d'État de Bavière (2007) et titulaire de l'Ordre Maximilien Bavarois pour la Science et l'Art (2010).

Mise à jour le : 21/06/2021

Prochaines performances