Aller au contenu principal
Diana Soh by Daniel Campbell
Diana Soh by Daniel Campbell
Composition

Diana Soh

Invité
Mise à jour le : 21/11/2023

Biographie

Née en 1984, Diana Soh est une compositrice d’origine singapourienne, basée à Paris. Reconnue pour l’intégration des nouvelles technologies dans son écriture musicale et passionnée par le geste théâtral, Diana Soh adresse des problématiques d’ordre socio-culturel dans sa musique par le biais d’une interaction très poussée avec ses interprètes avec qui elle recherche couleurs et sonorités spécifiques pour ‘composer l’impossible’ (Concert Classic).

Décrite comme “un compositeur à suivre” (Diapason) dont la musique est “très énergétique et galvanisante” (ResMusica), Diana a depuis ses débuts glané les récompenses internationales : Young Artist Award (Singapore National Arts Council), Impuls (Autriche), Prix 2015 de Composition Musicale (Fondation Prince Pierre de Monaco), Prix Impuls en 2017 et, en 2021, le PRIX SACEM (Fondation Francis et Mica Salabert).

Ses projets futurs traduisent la poursuite de son travail lyrique avec plusieurs œuvres notables : Carmen Cour d’assises, une co-commande de La Chapelle Musicale de Bruxelles, Fondation Gulbenkian, Théâtre du Luxembourg et l’ensemble Ars Nova revisite la tragédie de la célèbre héroïne (création au TAP de Poitiers en mai 2023) qui sera redonnée à l’Opéra de Bordeaux et le Théâtre du Luxembourg ; L’Avenir nous dira, une production pour et avec jeunes de l’Opéra de Lyon pour le festival de la ville au printemps 2025, ainsi que Façons tragiques de tuer une femme, inspiré du livre du même titre. Un projet ‘Mille Feuilles’, une commande de la réunion de cinq festivals dans les Alpes et de l’orchestre des Pays de Savoir présentera cinq pièces pour diverses formations, réunies en une seule pour la prestation finale en 2024. Diana retournera au festival d’Aix-en-Provence en 2024 pour assister à la première de I linger late beyond my time pour Claron McFadden et l’Ensemble Intercontemporain.

Toujours pour voix, elle a écrit pour la Maîtrise de Radio France,Tu es Magique, donné au Festival Présences 2022, le chœur Sequenza 93 en lien avec les Jeux Olympiques en 2024, pour voix seules : la soprano, Laura Bowler, future interprète de La Ville-Zizi pour voix seule, et la mezzo Rosie Middleton, ‘Unbroken’ avec accompagnement de flûte. Quelques pièces instrumentales à noter pour Robert EK et sa clarinette augmentée, une pièce pour orgue à la Philharmonie de Paris et pour ensemble de chambre et électronique, Of the Spaces between, qui sera interprétée par l’Ensemble Æquilibrium de Singapore, où une autre pièce vocale d’une heure pour le SYC Ensemble singers sera donnée en première mondiale pour le 60ème anniversaire du célèbre chœur en août 2024.

Diana a reçu des commandes de la Fondation Barlow, Ernst von du Siemens Musikstiftung, Festival d’Aix-en-Provence, IRCAM, Ministère français de la Culture, Abbaye de Royaumont, Festival Klang de Copenhague. Après les commandes importantes comme A is for Aiyah, créée par la soprano Elise Chauvin avec le Singapore Symphony Orchestra et sssh pour le quatuor Mettis au festival d’Aix en Provence, les deux créées en 2018, Diana a composé le monodrame, Zylan ne chantera plus, écrit par Yann Verburgh et mis en scène par Richard Brunel, dans le cadre de “Opera de Lyon – hors les murs”, donné pour la première fois en novembre 2021, quelques jours après la création de son duo pour violon-altos, My other self, au Grand Théâtre de Provence (festival ‘Nouveaux Horizons’).

Ses oeuvres ont été diffusées sur les ondes de la WDR, ORF, Danish Broadcasting Corporation, BBC Radio 3 et France Musique et intérpétées par Ensemble Court-Circuit, Klangforum Wien, Orchestre Symphonique de Singapour, Athelas Sinfonietta Copenhagen, Bit20 Ensemble, Quatuor Arditti, Quatuor Mettis, Quatuor Adastra, Chanteurs de l’Ensemble SYC, Les Métaboles, Ensemble Berlin PianoPercussion, Ensemble Phoenix, Ensemble E-MEX,Trio KDM, Choeur de Chambre d’Helsinki, Ensemble Multilatérale, Ensemble Lucillin, Schallfeld Ensemble, Ensemble 2E2M, la flûtiste Emmanuelle Orphèle, la soprano Elise Chauvin et les chefs d’orchestreJean Deroyer, Pierre André Valade et Sandro Gorli.

Diana Soh a étudié la composition au Conservatoire Yong Siew Toh avec Ho Chee Kong et Peter Edwards, puis à l’Université de Buffalo avec Jeff Stadelman, David Felder et Tony Arnold (direction) et enfin à Paris (IRCAM) avec Mauro Lanza. Elle s’est ensuite perfectionnée auprès de compositeurs reconnus tels que Peter Eötvös, Wolfgang Rihm, Fabio Nieder, Salvatore Sciarrino et Brian Ferneyhough, Isabel Mundry, Misato Mochizuki et Beat Furrer.

Elle débute sa carrière en 2012 en France, où elle est compositrice en résidence au Conservatoire d’Ivry-sur-Seine, en partenariat avec La Muse en Circuit, qu’elle conclut par un concert monographique au Festival Extension, avec le parrainage de l’ARIAM et l’ADIAM 94. Sept ans plus tard, elle renouvelle l’expérience avec l’ensemble Divertimento et sort son premier CD monographique sous le label Stradivarius.

à l’affiche

Portraits Arvo Pärt | Diana Soh

06/03/2024
Eglise Notre Dame de Bordeaux
Réserver aller à la page détail
Arvo-Pärt by Centre Arvo Pärt et Birgit Püve

Ses dernières performances

The Carmen Case
jan 2024