Dinna
Bjørn

Chorégraphie Invité

En savoir plus

Dinna Bjørn est l’une des rares spécialistes de Bournonville distinguée dans le monde du ballet d’aujourd’hui. Après des études privées à Copenhague avec Edite Frandsen, ancienne ballerine du Riga Opera Ballet, elle rejoint le Royal Danish Ballet en 1964. En 1966 elle fait ses débuts en soliste dans le rôle de la jeune fille dans Afternoon of a Faun de Jerome Robbins, et en 1969 elle gagne la médaille de bronze de la compétition internationale de Ballet de Varna en Bulgarie, dansant Flower Festival in Genzano de Bournonville, pas de deux.

Son rôle signature devient Clara, dans Nutcracker de Flemming Findt, qui crée le rôle pour elle en 1971. Elle le danse plusieurs années durant et la pièce est diffusée à la télévision danoise en 1972.

Très tôt, elle montre un talent particulier pour le style Bournonville, et elle danse la plupart des grands rôles de ce répertoire, dans Sylphide dans La Sylphide, Eleonora et Joahanna dans Kermes in Bruges, le cadet Edward dans Far from Denmark, le Pas de Sept dans A Folk Tale, le Pas de Six dans Napoli et le Pas de Trois dans La Ventana. Dès 1975, elle donne des cours de danse Bournonville, donne des conférences sur Bournonville et en 1976 elle forme le Bournonville-groupe “Solistes du Ballet Royal Danois » avec Frank Andersen, et donne des tournées mondiales avec eux chaque été jusqu’à 1989.

En 1987, elle quitte le Ballet Royal Danois pour poursuivre une carrière en indépendante en professeure Bournonville, mais accepte en 1990 de devenir directrice artistique du Ballet National de Norvège à Oslo, un rôle qu’elle exerce durant 12 ans, suivi par 7 années de direction artistique du Ballet National Finnois à Helsinki.

Depuis 1987, elle a mis en scène de nombreuses productions de Bournonville, créant des séminaires et donnant des cours autour de Bournonville pour des compagnies et des écoles dans le monde, dont : Bavarian State Ballet, Boston Ballet, Milwaukee Ballet, Hong Kong Ballet, Mexico City Ballet, Capitole Ballet Toulouse, Universal Ballet, Bulgarian State Ballet, Het Nationale Ballet, école de Ballet de l’Opéra de Paris, Royal New Zealand Ballet, Australian Ballet, English National Ballet School, Ballet du Rhin, Ballet Nice Méditerrannée, Ural Ballet, Vaganova Ballet Academy et Accademia di Danza Rome.

Pour le second Festival Bournonville à Copenhague en 1992 elle reproduit tout le second acte de Napoli, et en 1995 elle collabore avec son père Niels Bjørn Larsen et Kirsten Ralov pour la reprise de l’intégralité du ballet Konservatoriet eller Et Avisfrieri. De 1997 à 2000 elle est « Bournonville Consultante » pour le Ballet Royal Dannois et en 2000, elle dirige une nouvelle production de Kermes in Bruges pour la compagnie avec Anne Marie Vessel Schltiter.

Elle collabore avec Frank Andersen sur les productions de Napoli pour le Ballet National Finnois et pour le Stanislavski Ballet de Moscou, et pour la reprise de From Siberia to Moscow à Tbilissi en 2009. Leur dernière collaboration a lieu pour leur reprise de Ponte Molle pour le Ballet Royal Suédois en 2016 à Stockholm.

Dinna Bjørn est également chorégraphe, et fait ses débuts en tant que jeune chorégraphe au Théâtre Royal de Copenhague. Sa pièce s’intitule « 8+1 » et elle compose elle-même la musique. En 1971 elle crée une pièce sur la musique du compositeur danois Per Nørgård  Anatomic Safari, dansée par le Danish Ballet Theatre à Copenhague. Cette pièce mène à une longue collaboration avec le compositeur, dont une chorégraphie pour son opéra The Divine Tivoli (Jyske Opera 1982) et Siddhartha (Stockholm 1983). Elle crée sa propre compagnie, « Dinna Bjørn dancers » qui existe de 1976 à 1982 et pour laquelle elle crée plusieurs pièces sur des œuvres de Per Nørgård.

Pour le Ballet Royal Dannois elle crée deux autres ballets : the Butterfly Mask (1975) et Hat-Trick (1985). Pour le Ballet National de Norvège, elle chorégraphie Den Røde Blusen (sur la peinture norvégienne Oda Krohg) pour l’ouverture des JO d’hiver à Lillehammer en 1994, et sa propre version de Nutcraker, qui reste dans le répertoire 23 ans durant et devient un ballet très apprécié des fêtes de noël. Aux côtés de la Reine Margrethe II (en tant que designer) Dinna Bjørn crée cinq ballets de contes de fées d’Andersen pour le Pantomime Theatre de Tivoli : Love in a dustbin (2001), Thumbelina (2005), The Tinder Box (2007), The Swineherd (2009) et The Steadfast Tinsoldier (2013).

De 2009 à 2014 elle dirige l’Académie d’été Bournonville à Biarritz, et est actuellement à la tête de la faculté des séminaires d’été Bournonville à Amsterdam, Tokyo, et aux Etats-Unis. Elle est également « consultante Bournonville » à la Vaganova Academy de Saint Pétersbourg, et est une professeure régulière de Bournonville à l’école nationale des arts d’Oslo, à Hochschule für Musik und Theater de Munich, à l’académie nationale de ballet d’Helsinki, à l’accademia di danza de Rome et à l’English National Ballet School de Londres.

Elle est jury de grandes compétitions internationales de danse à Varna, Paris, Helsinki, Shangai, Jackson, Austin et New-York. Elle a reçu l’odre de Dannebrog au Danemark, l’ordre du mérite norvégien par le roi Herald et l’ordre de la rose blanche en Finlande.

Mise à jour le : 11/02/2020

Prochaine performance


Dernière performance