Ekaterina
Semenchuk

Mezzo-soprano Invité

En savoir plus

Depuis ses débuts lors de ses études au Conservatoire Tchaïkovski de Saint-Pétersbourg, Ekaterina Semenchuk est une artiste particulièrement demandée.

Lors des précédentes saisons, elle chante Marina/Boris Godounov et Polina/La Dame de pique (Metropolitan Opera de New York), Azucena/Il Trovatore sous la direction de Zubin Mehta (Palau de les artes Valencia). Avec Valery Gergiev, elle chante Didon/Les Troyens (Théâtre Mariinsky de Saint-Pétersbourg, Carnegie Hall de New York et Suntory Hall de Tokyo). Elle chante également Frick/die Walküre (Los Angeles Opera), Eboli/ Don Carlos mise en scène Peter Stein sous la direction d’Antonio Pappano Festival de Salzbourg). Parmi ses autres rôle se trouvent : La Gioconda direction Roberto Abbado, Samson et Dalila direction Charles Dutoit, Roméo et Juliette de Berlioz direction James Conlon (Scala de Milan), Benvenuto Cellini sous la direction de Valery Gergiev (Théâtre des Champs-Elysées), Aida avec Giandrea Noseda et Pier Georgo Morandi (Teatro San Carlo de Naples avec Nicola Luisotti), Il Trovatore (La Scala), Les Troyens sous la direction de Valery Gergiev (Festival de Salzbourg), La Forza del Destino sous la direction de Zubin Mehta, Carmen (Arènes de Vérone), Macbeth (Palau de las artes de Valencia) avec Anna Netrebko et Plácido Domingo (Los Angeles Opera), Il Trovatore (Royal Opera House Londres), Cavalleria Rusticana (Metropolitan Opera de New York).

En concert, elle chante le Requiem de Verdi avec Antonio Pappano, Valery Gergiev, James Gaffigan, Roberto Abbado, Mikhail Jurowski, Gustavo Dudamel, Das Kalgende Lied de Mahler avec le Chicago Symphonic Orchestra (Festival de Ravenne) et le Requiem de Dvorák avec l’Orchestre de Paris tout deux sous la direction de James Conlon, Alexandre Nevsky de Prokofiev à l’Accademia Santa Cecilia à Rome sous la direction de Vassily Petrenko. Au Concertgebouw d’Amsterdam, au Wien Konzerthaus, elle chante La Mort de Cléopâtre de Berlioz sous la direction de Valery Gergiev.

Son répertoire comprend les Stabat Mater de Pergolese et de Rossini, la Missa Solemnis de Beethoven, les Requiem de Mozart et de Verdi, les Symphonies n°2, n°3 et n°8 de Mahler, Pulcinella de Stravinski, le concerto pour percussion Songs and Dances of Death de Moussorgski, From Jewish Folk Poetry de Chostakovitch, les Kindertotenlieder de Mahler, Les Nuits d’été de Berlioz, Shéhérazade de Ravel entre autres.

Ekaterina Semenchuk chante dans les festivals de Baden-Baden, Tanglewood, Stresa, Ravenne, Cincinnati, Verbier, Aix-en-Provence, Nuits blanches de Saint-Pétersbourg. En 2005, à l’invitation de son altesse le Prince de Galles, elle se produit lors du mariage du Prince avec Camillia Parker Bowles à la Cathédrale de Windsor.

Parmi ses projets se trouvent Cavalleria Rusticana (San Francisco Opera), Il Trovatore et Don Carlo (Teatro Real de Madrid), Rusalka (Opéra de Paris). En concert, elle prépare un nouveau programme de chambre avec les pianistes Semion Skigin, Dimitry Efimov et Helmut Deutsch.

Sa discographie comprend les Russian songs (Harmonia Mundi 2005), Oedipus Rex de Stravinski avec Valery Gergiev (2010), Magnificat de Sarti avec Mattia Rondelli (Sony Classical 2012 ), Don Carlos avec Antonio Pappano (DVD, ORF, Salzbourg Festival 2013), Carmen avec Henryk Nanasi (DVD Arènes de Vérone 2014), en octobre 2014, Warner Classics a réalisé un disque Aida avec le Chœur et l’Orchestre de l’Accademia Santa Cecilia sous la direction de sir Antonio Pappano.

Mise à jour le : 26/10/2018

Médias

Prochaine performance


Dernière performance