Elbenita
Kajtazi

Soprano Invité

En savoir plus

La soprano Elbenita Kajtazi, originaire de Mitrovica au Kosovo, s'est déjà produite dans les plus grandes salles d'opéra d'Europe. En mars 2018, elle a remporté le prix du public et le 3e prix de la toute première Glyndebourne Opera Cup. Elle ajoute ces distinctions aux prix qu'elle a déjà remportés, comme le Premier prix du concours Riccardo Zandonai et le Premier prix du concours du festival Spiros Argiris Sarzana en Italie, en 2014. 

En quatre ans seulement, Elbenita Kajtazi est passée de l'une des plus jeunes membres du programme des jeunes artistes du Deutsche Oper Berlin à celui du Aalto-Musiktheater d'Essen, puis à celui de l'ensemble de l'Opéra d'État de Hambourg pour la saison 2018/19, avec des engagements pour des rôles principaux. Au cours de la même saison, elle a joué le rôle de Sophie dans Der Rosenkavalier au Teatro Municipal de Santiago et a chanté Gretel dans Hänsel und Gretel à Essen. Au cours de la saison 2019/20, Elbenita Kajtazi chante Susanna dans Le Nozze di Figaro, Gretel, Marzelline dans Fidelio et Nannetta dans Falstaff. Elle fera également ses débuts à l'Opéra national de Bordeaux dans le rôle de Violetta dans La Traviata et au Festival de Glyndebourne dans le rôle d'Adina dans L’Elisir d’amore.

À l'été 2016, Elbenita Kajtazi a fait ses débuts au Festival de Salzbourg en tant que membre du Young Singers Project, se produisant aux côtés de Plácido Domingo et du Bayerischer Rundfunk Orchester dans le rôle de Crobyle dans Thaïs de Massenet. À partir de la saison 2016/17, elle a rejoint l'ensemble du Aalto-Musiktheater à Essen. Elle y a eu l'occasion de faire des débuts importants dans des rôles, notamment Adina, Pamina dans Die Zauberflöte, Violetta dans La Traviata, Liu dans Turandot, Gretel, Musetta dans La Bohème, Adele dans Die Fledermaus et Annina dans Eine Nacht à Venedig. Parmi les temps forts récents, on peut citer Pamina dans Die Zauberflöte pour ses débuts réussis au Semperoper de Dresde, où elle reviendra en 2020 et 2021 pour chanter le même rôle. Elbenita Kajtazi s'est également produite lors de divers concerts à la Philharmonie d'Essen dans des œuvres telles que le Magnificat de Bach et Die Schöpfung de Haydn. 

De plus, la soprano a participé à des concerts de la Philharmonie de Berlin dans le rôle de Kätchen dans Werther de Massenet et Première Bergère dans Dinorah de Meyerbeer. En octobre 2015, Kajtazi a été entendue dans le rôle de Bianca dans La Rondine avec le Bayerischer Rundfunk Orchester, se produisant au Prinzregententheater de Munich. À l'automne 2016, elle a donné des concerts de Pulcinella ainsi que de Musetta dans Scènes de la vie de bohème, tous deux au Grand Théâtre de Genève.

Au cours des deux saisons précédentes, Kajtazi a bénéficié d'une bourse pour jeunes artistes à la Deutsche Oper Berlin. Dans le cadre de cet engagement, elle a chanté Frasquita dans Carmen, Gianetta dans L'elisir d'amore, Papagena et Pamina dans Die Zauberflöte, Annina dans La Traviata, Anna dans Nabucco, Shepherd dans Tannhäuser, Bianca dans La Rondine, Sandmännchen et Taumännchen dans Hänsel und Gretel, voix du ciel dans Don Carlos, Frantík et Grasshopper dans La Petite Renarde rusée, First Elf dans Die ägyptische Helena, 5e Servante dans Elektra et Contessa Ceprano dans Rigoletto.

Elbenita Kajtazi est diplômée de l'Université de Prishtina et a obtenu son premier contrat avec l'Orchestre philharmonique du Kosovo en 2009, en donnant de nombreux concerts tout au long de la saison. Elle se produit aux côtés de l'orchestre en tant qu'invitée régulière. L'un des moments forts de la saison a été la participation à la mise en scène de la Messe en Do majeur de Beethoven en novembre 2016.

Mise à jour le : 15/06/2020