Mozart / Say

Paul Daniel / Fazil Say / ONBA

En savoir plus

Attention, événement : c’est en tant non seulement que star du piano – dans un des sommets du répertoire : le Concerto n° 21 de Mozart (1785), à la lumineuse simplicité –, mais aussi que compositeur que Fazil Say honore de sa présence l’Auditorium de Bordeaux. Il y assistera en effet à la création française, sous la direction de Paul Daniel, de sa nouvelle symphonie – la quatrième en moins de dix ans.
Le toujours jeune Turc (il est né en 1970), en marge de son activité de soliste, et de musicien de jazz a déjà à son catalogue une cinquantaine d’opus : consonante et mélodique, parcourue d’effluves orientaux, cette musique allie métier et inspiration d’une manière « pas forcément avant-gardiste, mais pourtant neuve », comme le déclarait le compositeur à propos de sa Symphonie n° 1 « Istanbul », que plusieurs dizaines d’orchestres ont déjà mise à leur répertoire. Gageons que cette Symphonie n° 4, commandée par l’ONBA et la Philharmonie de Dresde et sous-titrée « Hope » (« Espoir »), connaîtra la même postérité.

Programme

Mozartsymphonie n°25

MozartConcerto pour piano n°21

Fazil SaySymphonie n°4 « Hope »
Création française, co-commande de l’ONB et de l’Orchestre Philharmonique de Dresde

Concert du 21 février capté par France Musique.

Diffusion du Concert ONBA / Fazil Say dédié à Mozart / Say (enregistré le 21 février à l’Auditorium de l’Opéra) sur France Musique le 31 mai à 20h

 

Quelques mots de Paul Daniel au sujet de la création de Fazil Say :

"Nous vivons dans une belle ville, une ville historique. Mais cela vaut la peine de prendre une minute pour penser que cette ville a toujours été une ville contemporaine. L’un des bâtiments les plus iconiques en est un parfait exemple: en effet, entre l’année de création de la toute nouvelle 25ème symphonie de Mozart, et sa toute dernière œuvre, le nouveau concerto pour piano #21, un édifice tout à fait contemporain est apparu à Bordeaux, c’est le Grand-Théâtre.

Ce soir, nous donnons une nouvelle fois une œuvre contemporaine, écrite par Fazil Say sur commande de l’Opéra National de Bordeaux et de l’Orchestre Philharmonique de Dresde. Il s’agit de sa symphonie #4 « Hope », l’Espérance. C’est une réponse à notre monde contemporain, à la richesse de notre culture, mais aussi aux horreurs commises par le terrorisme. Fazil Say a trouvé son inspiration dans sa bien-aimée Istanbul ; ses danses, sa vie, son architecture, la richesse de la nature alentour… et l’horreur d’une nuit, il y a deux ans, quand un homme de DAECH a ouvert le feu sur la foule dans une boite de nuit le soir du nouvel an. Chacun ici entretient un rapport personnel avec ces attentats qui ont tant détruit, tant fait de mal. La symphonie de Fazil Say est à la fois le témoignage puissant de ces événements funestes qui nous menacent, et l’espérance triomphante que nous avons pour l’avenir.

Parfois, un artiste est assez courageux pour supporter le poids du témoignage, et parfois, la musique parle peut-être plus que les mots. C’est un immense honneur pour nous d’accueillir Fazil Say à Bordeaux. Pour finir, je souhaite citer l’un de nos musiciens, Patrice Guillon : « Nous accueillons un grand génie, et une grande conscience du combat pour la démocratie, la liberté et les droits de l’Homme »."

 

Demandez le programme

Distribution

Direction musicale
Paul Daniel
Paul Daniel by Frédéric Desmesure

Paul Daniel

Directeur musical

Piano
Fazil Say
Fazil Say by Marco Borggreve

Fazil Say

Piano

Orchestre
Orchestre National Bordeaux Aquitaine
Orchestre National Bordeaux Aquitaine

Orchestre National Bordeaux Aquitaine

Orchestre

Moins de 28 ans, suivez le macaron "Opéra en baskets"

OPERA-BASKETS-by-Freakcity-200.png

#ONBA

Autour du spectacle

Mercredi 20 février 2019

À propos du "Concerto pour piano n°21" de Mozart

En savoir plus