Skip to main content
© Opéra National de Bordeaux
© Opéra National de Bordeaux
Patrimoine

Découverte de deux albums historiques uniques des décors du Grand-Théâtre

24/11/2023
Le Grand-Théâtre est un lieu chargé d’histoires, de petites et de grandes, qui témoignent de la vitalité et de la créativité de cette scène depuis près de 243 années d’activités. La récente découverte de deux albums d’inventaire des décors du Grand-Théâtre de la fin du XIXème, en est une formidable illustration. Ils viennent d'être remis par Emmanuel Hondré, Directeur général,  aux Archives de Bordeaux Métropole.  " Des surprises dans les archives, on en a régulièrement, mais pas de cette ampleur ni de cette qualité." a déclaré Aude Guillon, adjointe au directeur des Archives Bordeaux Métropole, et qui précise : "  Ce sont des exemplaires uniques, avec une valeur inestimable."

Voici pour vous, le récit de cette précieuse et inattendue découverte :

Début octobre, une nouvelle inattendue agite les équipes du Grand-Théâtre. Marie-Ange Rapiteau, responsable des éditions à l’Opéra National de Bordeaux, patiente sur le péristyle du Grand-Théâtre :

« Deux personnes se sont présentées à la conciergerie pour nous montrer des photos d’albums des décors du Grand-Théâtre, mais non datés, qu’ils venaient de trouver dans la cave d’une maison landaise tout juste vidée. Ils se sont dit que cela pourrait nous intéresser ».

 

Après quelques recherches, il s’agirait probablement d’ouvrages réalisé dans le cadre d’un inventaire initié par la Ville de Bordeaux fin XIXème.

En effet, en 1877, tandis que le transfert des magasins des décors est planifié, la Ville de Bordeaux commande au Grand-Théâtre qu’elle régit, la création des albums des décors pour les pièces précédemment créées. Cette commande répondait à des besoins d’inventaire mais également à  un enjeu patrimonial de valorisation de la création artistique.

Ce sont Arthus et Auriol qui seront chargés de leur conception. Regroupant 120 planches architecturales et 86 planches pittoresques (relatifs à l’architecture et à la peinture des décors), elles sont entièrement peintes à la mains et coloriées à l’aquarelle.
 

Près de 10 années de conception :

La conception des albums fût longue : on retrouve en 1882 une correspondance concernant l’avancement du projet puis, en 1883, un état d’avancement précisant les planches abouties et celles qui restes à finaliser. Le 17 février 1886, les albums sont finalisés.

Conscient de la valeur des ouvrages, la question de la conservation des albums sera centrale pour le directeur du Grand-Théâtre. Ils seront livrés à la Mairie en raison du statut de régie municipale du théâtre. Il reste à comprendre comment ces deux albums ont pu être amenés à être stockés dans la cave d’une maison landaise.

137 ans plus tard, un matin d’octobre, deux albums sont restitués au Grand-Théâtre par un couple de retraités.

Pour leur préservation, les précieux ouvrages ont été versés aux Archives de Bordeaux Métropole, où le travail de conservation et de recherche va se poursuivre.

Galerie média