Skip to main content
Décors

Giulio Achilli

Invité
Mise à jour le : 12/12/2016

Biographie

Après des études aux Écoles des Beaux-Arts de Rome et de Milan, Giulio achilli débute sa carrière comme scénographe-peintre à la Scala de Milan (1972-1982), puis  comme scénographe indépendant (1982-1989). Il est ensuite directeur technique à l’Opéra de Rome (1990) et aux Arènes de Vérone (1992 à 1994), directeur de la scénographie au Théâtre Massimo de Palerme (1994-1996) et directeur technique et de productions de l’Opéra National de Bordeaux (1996-2014). 

Il crée les décors de la première mondiale de Farnace (Opéra de Gênes, 1982) et à la reprise de cet opéra au Grand-Théâtre de Bordeaux (2003). 

A l’Opéra National de Bordeaux, il crée les décors des opéras Aïda, Roméo et Juliette, L’Occasione fa il ladro, Le Téléphone, Le Matelot et Le Piège de Méduse, les décors des ballets Giselle, Casse-Noisette, Coppélia, La Belle au bois dormant, Le Lac des cygnes, Paquita et Raymonda (Acte III) et des opérettes La Belle Hélène, La Mascotte, La Chaste Suzanne, La Vie parisienne et Princesse Czardas. Il crée également pour l’Opéra de Bordeaux plusieurs expositions mettant en valeur les métiers de la scène : Rétrospective des décors et costumes, Machinerie et Illusion, De l’autre côté, Un canto divino, L’opéra et la gastronomie, Opus, Operis, Opera... déambulation musicale autour de l’histoire de l’opéra (Journées européennes de l’Opéra en février 2007), L’Opéra dévoilé, ingénierie de l’éphémère (été 2009), Les Tisserands du rêve (été 2010), Divines inspirations : l’art du costume (été 2011), Sur la route du Baroque (été 2012), Alice au pays de l’opéra (été 2013), Au-delà du miroir (été 2014)...