Aller au contenu principal
Erin Morley ©Monarca Studios EM1
Erin Morley ©Monarca Studios EM1
Soprano

Erin Morley

Invité
Mise à jour le : 18/01/2023

Biographie

Erin Morley, l'une des sopranos coloratures lyriques les plus recherchées aujourd'hui, a été louée pour la « clarté soyeuse de sa voix et la précision de sa colorature » (New York Times). Elle a passé ses premières années à étudier le violon et le piano, et a fréquemment collaboré avec sa mère violoniste. Diplômée de l'Eastman School of Music, elle a ensuite obtenu un Master of Music voice à la Juilliard School et un Artist Diploma au Juilliard Opera Center en 2007, où elle a reçu le Florence & Paul DeRosa Prize. Morley a également suivi une formation à l'Opera Theatre of St. Louis en tant que Gerdine Young Artist, au Ravinia Festival Steans Institute et à la Wolf Trap Opera Company en tant que Filene Young Artist. Elle a remporté le Premier prix du Concours de lieder Jessie Kneisel en 2002, le Premier prix du Concours de la Fondation Licia Albanese - Puccini en 2006, le Troisième prix du Concours international de chant du Wigmore Hall de Londres en 2009, et a reçu la bourse de carrière Richard Tucker en 2013.

Lauréate du Beverly Sills Award et diplômée du Lindemann Young Artist Development Program du Metropolitan Opera, elle se produit régulièrement sur les plus grandes scènes d'opéra telles que le Wiener Staatsoper, le Bayerische Staatsoper, l'Opéra national de Paris, l'Opéra de Glyndebourne, l'Opéra de Santa Fe, l'Opéra de Los Angeles et le Metropolitan Opera de New York, où elle a chanté plus de 100 fois et a participé à cinq « Live in HD ». Elle est repérée lorsqu'elle intervient à la dernière minute pour chanter Sophie dans Der Rosenkavalier au Metropolitan Opera de New York au cours de la saison 2013-2014. Depuis lors, les spectateurs du Met l'ont également vue dans le rôle de Sophie dans la nouvelle production de Der Rosenkavalier de Robert Carsen, Olympia dans Les Contes d'Hoffmann, Constance dans Les Dialogues des Carmélites et Pamina dans Die Zauberflöte, entre autres.

Au cours de la saison 2021/22, Morley fait un certain nombre de débuts passionnants : le rôle-titre d'Eurydice de Matthew Aucoin, dont la première a lieu au Metropolitan Opera de New York ; ses débuts au Teatro alla Scala avec l'un de ses rôles emblématiques, Zerbinetta dans Ariadne auf Naxos ; un rôle et des débuts en compagnie d'Isabelle dans Robert le Diable sous la baguette de Marc Minkowski à l'Opéra National de Bordeaux, dont la sortie en CD est également prévue ; sa première apparition au Staatsoper Berlin dans le rôle de Gilda dans Rigoletto, qu'elle interprète également au Metropolitan Opera de New York ; un début très attendu dans l'un des rôles coloratures les plus emblématiques, Lakmé, avec le Washington Concert Opera ; et un retour au Festival de Glyndebourne avec un autre nouveau rôle, Norina dans Don Pasquale.

Parmi les faits marquants de la saison dernière, citons Tytania dans A Midsummer Night's Dream à Santa Fe, Sophie dans Der Rosenkavalier au Wiener Staatsoper et une apparition remarquée lors du Met Stars at Home Gala où elle a ravi le public en s'accompagnant au piano et en chantant une extraordinaire interprétation de « Chacun le sait, chacun le dit » de La Fille du Régiment. En concerts, Erin Morley a rejoint Christian Thielemann et la Staatskapelle Dresden en tournée avec les Brentano Lieder de Strauss, au cours duquel elle a interprété en première mondiale un chant de Richard Strauss récemment découvert.

Parmi ses autres prestations récentes, citons Tytania dans une nouvelle production de A Midsummer Night's Dream au Wiener Staatsoper ; Gilda (Rigoletto) au Bayerische Staatsoper ; Konstanze (Die Entführung aus dem Serail) ; Sophie (Der Rosenkavalier) à l'Opéra national de Paris ; Gilda (Rigoletto), Zerbinetta (Ariadne auf Naxos) et Sophie au Wiener Staatsoper ; Fiakermilli (Arabella) et Gilda au Bayerische Staatsoper ; Lucia di Lammermoor à Nancy ; la Reine de la nuit (Flûte enchantée), Roxana (Król Roger), Mme Silberklang (Der Schauspieldirektor) et dans Le Rossignol de Stravinsky, tous à l'Opéra de Santa Fe ; Zerbinetta à Glyndebourne ; et Sandrina (La finta giardiniera) à Lille et Dijon avec Emmanuelle Haïm. Cunegonde dans Candide, un autre rôle que Morley s'est approprié, a été interprété en excellente compagnie au LA Opera avec James Conlon et les acteurs Kelsey Grammer et Christine Ebersole ; avec Yannick Nézet-Séguin et l'orchestre Phildalephia, en compagnie d’Alek Shrader, de Bradley Cooper et de Carey Mulligan ; au Carnegie Hall Centenary avec John Lithgow. Erin Morley a également été invitée à interpréter Gilda avec le Semperoper Dresden, Sophie dans Werther de Massenet avec le Metropolitan Opera de New York, Zerbinetta avec le Bayerische Staatsoper au Hong Kong Arts Festival, et Il delirio amoroso de Händel avec le Royal Concertgebouw Orchestra et Emmanuelle Haïm.

Elle s'est produite avec des orchestres de premier plan tels que le Cleveland Orchestra, le Chicago Symphony Orchestra, le Philadelphia Orchestra, le Boston Symphony Orchestra, le New York Philharmonic, le LA Philharmonic, le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin et le Rotterdam Philharmonic Orchestra. Elle chante en tournée avec Harry Bicket et The English Concert, Louis Langrée et le Mostly Mozart Festival Orchestra, avec la Chamber Music Society of Lincoln Center et avec le Met Chamber Ensemble au Zankel Hall de Carnegie. Elle a notamment donné des récitals avec le pianiste Vlad Iftinca (Salt Lake City's Virtuoso Series, Weill Hall de Carnegie et Festival du Lied de Fribourg, en Suisse) et avec le pianiste Ken Noda (Philadelphia Chamber Music Society, Brigham Young University et Alice Tully Hall Vocal Arts Honors Recital). Morley a également participé aux célèbres concerts télévisés de la Saint-Sylvestre avec la Staatskapelle Dresden et Christian Thielemann, interprétant la princesse Mi dans Das Land des Lächelns de Léhar.

Parmi ses nombreux enregistrements, citons Sophie dans Der Rosenkavalier du Metropolitan Opera de New York, nominé aux GRAMMY, en DVD/Blu-Ray pour le label Decca ; Sandrina (La finta giardiniera) avec Emmanuelle Haïm dans la production de l'Opéra de Lille pour le label Erato ; Woglinde (Götterdämmerung) dans le cycle du Ring de Lepage du Metropolitan Opera de New York, récompensé par un GRAMMY, pour Deutsche Grammophon ; Marguerite de Valois (Les Huguenots), en direct du Bard Summer Scape pour l'American Symphony Orchestra ; la Symphonie n° 3 « Espansiva » de Carl Nielsen, avec Alan Gilbert et le New York Philharmonic pour Da Capo Records ; et Sylvie dans l'opéra-comique La Colombe de Gounod avec Sir Mark Elder et le Hallé Orchestra pour le label Opera Rara.