Florian
Sempey

Baryton Invité

En savoir plus

« Triomphateur de la soirée, Florian Sempey est un Figaro d'exception, qui n'a pas à rougir de la comparaison avec les références de la discographie. Le timbre est beau, l'émission ferme, l'aigu plein et sonore, les vocalises parfaitement en place. Quant à l'incarnation, c'est un miracle de verve et de subtilité dans les nuances. Du très, très grand art, qui hisse le jeune baryton français aux tout premiers rangs sur le plan international.»

Richard Martet – Opéra Magazine

 

Après une saison pléthoriquement rossinienne, la saison 2018/2019 réserve la seule apparition de Florian Sempey en Barbier de Séville à l’Opéra national de Bordeaux-Aquitaine, théâtre qui lui tient particulièrement à coeur et au sein duquel il donne également un récital du soir.

L’Opéra national de Paris, très fidèle au plus en vue des jeunes barytons français, lui propose de son côté trois beaux rôles : Nevers (Les Huguenots ), Dandini (La Cenerentola ) et Papageno (Die Zauberflöte).

La saison de Florian Sempey est par ailleurs marquée par deux prises de rôles importantes : le rôle-titre de Hamlet (Ambroise Thomas) au Deutsche Oper Berlin et celui d’Escamillo (Carmen) avec l’Orchestre national de Lille, dirigé par son chef Alexandre Bloch.

Enfin, nous pouvons l’entendre dans Lelio ou le retour à la Vie (Berlioz) au Musikverein de Vienne, en compagnie du Wiener Symphoniker placé sour la direction de Philippe Jordan, puis dans cette même oeuvre à la Philharmonie de Paris, en compagnie de l’orchestre Les Siècles, dirigé par François-Xavier Roth.

Après des débuts à 21 ans sur la scène de l'Opéra national de Bordeaux dans le rôle de Papageno, la carrière tonitruante de Florian Sempey l'a déjà mené à se produire dans le rôle-titre du Barbier de Séville rossinien sur les scènes de l’Opéra de Paris, du Royal Opera House de Londres, du Festival Rossini de Pesaro, de l'Opera di Roma, du Théâtre des Champs-Elysées, de l'Opéra de Marseille, du Grand Théâtre du Luxembourg, des Chorégies d'Orange et de l’Opéra de Saint-Etienne; il a été Papageno (Die Zauberflöte) à l'Opéra national de Paris et au Royal Opera House de Londres, Enrico (Lucia di Lamermoor ) à l’Opéra de Cologne et aux Opéras de

Bordeaux et Avignon, Valentin (Faust) au Dutch National Opera d'Amsterdam, le Comte (Le Nozze di Figaro) au Drottningholms Slottsteater (Suède) et à l'Opéra royal de Versailles, Malatesta (Don Pasquale) à l’Opéra national de Paris, Alfonse XI (La Favorite) au Deutsche Oper Berlin, Marcello (La Bohème) au Royal Opera House de Londres, le Docteur Falke (Die Fledermaus ) à l'Opéra-Comique de Paris, Cecil (Maria Stuarda ) à l'Opéra de Marseille, Dandini (La Cenerentola ) à l’Opéra de Limoges, ou encore Duparquet (Ciboulette) et le chef Touranien (Le Mage) à l’Opéra de Saint-Etienne.

Ancien membre de l'Atelier lyrique de l'Opéra National de Paris, prix Carpeaux de l'Opéra Garnier en 2012 et nommé dans la catégorie « Révélation Artiste Lyrique » aux Victoires de la Musique classique 2013, Florian Sempey se produit régulièrement en concert avec les plus grands orchestres français.

Sa discographie comprend entre autre Les Pêcheurs de Perles (Bizet), enregistrés avec l’Orchestre national de Lille sous la direction d’Alexandre Bloch, Saint-François d’Assise (Gounod) avec l’Orchestre de chambre de Paris et Accentus (direction Laurence Equilbey), Dardanus (DVD) et Castor et Pollux de de jean-Philippe Rameau avec Pygmalion et son chef Raphaël Pichon, Naïs (Rameau) avec l’Orfeo Orchestra et le Purcell Choir, dirigés par György Vashegyi.

Mise à jour le : 07/05/2019

Médias

Critiques

Prochaines performances


Dernières performances