François
Lis

Basse Invité

En savoir plus

Licencié en musicologie à la Sorbonne, François Lis est diplomé du Conservatoire national supérieur de musique de Paris en juin 2003 et a perfectionné sa technique au Mozarteum de Salzbourg et au Merola Programme de L'Opéra de San Francisco. En 2005, il est nommé dans la catégorie Révélations aux Victoires de la Musique Classique.
 
Après plusieurs rôles dans des productions du Conservatoire national de musique de Paris dont Seneca /L'incoronazione di Poppea, et Sarastro / Die Zauberflöte en tant que jeune basse, François Lis commence sa carrière dans des productions du répertoire baroque notamment : King Arthur à Lille, Poppea, Les Boréades à Lyon. Il est vite invité dans des maisons d'opéra à l'étranger : notons Les Paladins à Bâle, Jupiter / Platée à la Monnaie, Colline / La Bohème à Amsterdam, Les Boréades à Zurich.

Avec le temps, son répertoire s'élargit et il est invité pour des rôles tels qu'Alidoro dans la Cenerentola à la Monnaie, Narbal dans Les Troyens à l'Opera du Rhin, Zuniga au Theatre du Capitole de Toulouse et au Théâtre du Châtelet Paris, Escamillio au Festival de Skopje, Asdrubalde dans La Pietra del Paragone au Théâtre du Chatelet, Don Giovanni avec Opera Fuoco. 
 
Par la suite, il fait ses débuts dans le rôle-titre des Nozze di Figaro avec William Christie à l'Opéra de Lyon, rôle qu'il reprend à l'Opéra de Dublin la même année. Il chante Hippolyte et Aricie au Capitole de Toulouse, Platée à l'Opéra national du Rhin, Dardanus à Lille, Il Commendatore/ Don Giovanni au Théâtre des Champs Elysées. En 2011 il fait des débuts remarqués dans le rôle de Marcel / Les Huguenots à la Monnaie.
 
Au cours de la saison 2012/2013, il prend part à la création de Philippe Fénelon au Grand Théâtre de Genève, JJR Citoyen de Genève et fait ses débuts au Festival de Glyndebourne dans Hippolyte et Aricie.

L'été 2012 il fait ses débuts au Hollywood Bowl Los Angeles dans une production de Carmen sous la direction de Gustavo Dudamel ; et c'est dans le rôle de Zuniga et avec ce chef qu'il fait ses débuts à Caracas et à la Scala de Milan.
 
A L'Opera de Paris, François Lis s'est déjà produit dans Alcina, Platée, Aridane auf Naxos, la Traviata, la Forza del Destino et L'enfant et les Sortilèges.

Parmi les chefs avec lesquels il travaille régulièrement, on peut notamment citer Emmanuelle Haïm, Marc Minkowski, William Christie, Jean-Christophe Spinosi, Philippe Jordan, Michel Plasson, Myung Whun Chung, Emmanuel Krivine, Alain Altinoglu, Jun Märkl, Christophe Rousset, Jérémy Rohrer, Gustavo Dudamel, Daniele Callegari, Oleg Caetani, Daniel Oren, Riccardo Frizza et Paul Daniel.
 
Très demandé en concert, on a pu l'entendre ces dernières saisons au Festival de Radio France dans il Re Teodoro de Paisilllo, à Montpellier dans Thérèse de Massenet, qui a d'ailleurs fait l'objet d'un disque, le Requiem de Mozart à l'Opéra de Lyon sous Emmanuel Krivine ainsi qu'avec l'Orchestre National de France, le Sprecher dans Die Zauberflöte  sous la direction de Marc Minkowski à Madrid, Don Fernando dans Fidelio avec Heppner et Mattila au Théâtre du Châtelet, Jeanne au Bucher d'Honegger avec l'Orchestre National de Lyon, Frère Laurent dans Roméo et Juliette de Berlioz  à Varsovie.  En 2013, il fait ses débuts au Festival de Saint Denis dans l'Enfance du Christ, dirigé par James Conlon.

Parmi ses engagements récents, notons son retour à l'Opéra de Paris dans le rôle de Zuniga (Carmen), Les Contes d'Hoffmann, Alceste et Platée, Les Indes Galantes à Munich et le Requiem de Mozart avec le Mozarteum de Salzbourg.

Cette saison il chante Lucia di Lammermoor à l'Opéra national de Bordeaux et des représentations de La Naissance d'Osiris en Corée avec les Arts Florissants.

Mise à jour le : 06/04/2018

Prochaines performances


Dernières performances