Hannu
Lintu

Direction musicale Invité

En savoir plus

Hannu Lintu a étudié le violoncelle et le piano à l'Académie Sibelius, où il a ensuite étudié la direction d'orchestre avec Jorma Panula. Il a participé à des masterclasses avec Myung-Whun Chung à l'Accademia Musicale Chigiana de Sienne, en Italie, et a remporté le premier prix du Nordic Conducting Competition à Bergen en 1994.

Chef d’orchestre à l’« oreille attentive à la couleur et à l’homogénéité instrumentales » (Washington Post), au « dynamisme unique » (Baltimore Sun), il commence son mandat de chef d'orchestre à l'Opéra-Ballet national de Finlande. Cette nomination couronne une série de collaborations très réussies avec la compagnie - dont Tristan und Isolde en 2016, Kullervo de Sibelius en 2017, Wozzeck de Berg en 2019 et Ariadne auf Naxos de Strauss en 2020 - et reflète le changement d'orientation de Hannu Lintu vers le monde de l'opéra. Les saisons suivantes débutent par Cavalleria Rusticana de Mascagni et Pagliacci de Leoncavallo, puis le cycle du Ring avec Die Walküre à l'automne 2022.

Hannu Lintu a récemment terminé sa huitième et dernière saison en tant que chef d'orchestre principal de l'Orchestre symphonique de la radio finlandaise. Parmi ses temps forts, citons les Faust Szenen de Schumann, La Damnation de Faust de Berlioz et le deuxième Festival FRSO - consacré en 2019 à des œuvres nouvelles et de grande envergure du compositeur national Magnus Lindberg. 

Au cours de la saison 2021/22, Hannu Lintu fait ses débuts très attendus avec l'Opéra national de Paris, en dirigeant Der fliegende Holländer de Wagner. Hannu Lintu dirige aussi au Festival de Savonlinna, Otello de Verdi (2018) et Kullervo de Sallinen (en 2017, dans le cadre des célébrations du centenaire de la Finlande). Les temps forts de la saison 2021/22 comprennent des concerts avec le Chicago Symphony Orchestra, le London Philharmonic, le Tonkünstler-Orchester Niederösterreich, le Gulbenkian Orchestra et le Tampere Philharmonic. Il est également invité à diriger l'Orchestre philharmonique de la Radio néerlandaise, l'Orchestre de la Suisse Romande, le National Symphony Orchestra Taiwan, le Deutsches Symphonie-Orchester Berlin, l'Orchestre philharmonique national de Russie et l'Orchestre philharmonique de Radio France.

Parmi ses engagements récents, il a fait ses débuts avec les orchestres symphoniques de Chicago et de Boston, l'Orchestre symphonique de Montréal et le Tonkünstler-Orchester Niederösterreich, et il est réinvité à diriger les orchestres symphoniques de Baltimore, St Louis et Cincinnati, le New Japan Philharmonic Orchestra, l'Orchestre symphonique de Singapour.

Lintu a réalisé plusieurs enregistrements pour Ondine, BIS, Naxos, Avie et Hyperion. Parmi les parutions récentes, citons l'intégrale des Concertos pour piano de Beethoven avec Stephen Hough, Die Soldaten et le Concerto pour violon de Bernd Alois Zimmermann avec Leila Josefowicz, les Symphonies n° 1, 2, 3 et 4 de Lutoslawski et des œuvres de Kaija Saariaho avec Gerald Finley et Xavier de Maistre, toutes avec le FRSO, son principal partenaire d'enregistrement. Hannu Lintu a reçu plusieurs distinctions pour ses enregistrements, notamment deux prix ICMA pour les Concertos pour violon de Bartók avec Christian Tetzlaff (2019) et les œuvres de Sibelius avec Anne Sofie von Otter (2018), une nomination aux GRAMMY 2021 dans la catégorie Meilleure interprétation orchestrale pour son enregistrement des Symphonies n° 2 et 3 de Lutoslawski, une nomination aux GRAMMY 2011 dans la catégorie Meilleure interprétation orchestrale pour son enregistrement des Symphonies n° 2 et 3 de Lutoslawski, une nomination au GRAMMY 2011 dans la catégorie Meilleur CD d'opéra (Kaivos de Rautavaara), et des nominations aux Gramophone Awards pour ses enregistrements de la Symphonie n° 2 d'Enescu avec l'Orchestre philharmonique de Tampere et les Concertos pour violon de Sibelius et Thomas Adès avec Augustin Hadelich et le Royal Liverpool Philharmonic Orchestra.

 

Mise à jour le : 29/06/2022

Prochaine performance


Dernières performances