Jean-Fernand
Setti

Baryton Invité

En savoir plus

Formé à L’Ecole Normale Supérieure de Musique de Paris dans la classe de Jean-Philippe Courtis,  Jean-Fernand Setti y  obtient en 2017 un diplôme supérieur à l’unanimité du jury. Il travaille également avec Yves Sotin, professeur de chant au CNSM de Paris et Jean-Pierre Furlan. Jean-Fernand Setti intègre l’Atelier Lyrique de Mireille Larroche et commence à se produire très vite dans de nombreux théâtres.

Il débute en septembre 2017 à l’Opéra de Metz dans les rôles de Benoît et Alcindoro dans La Bohème, au Théâtre national de Compiègne dans le rôle du Duc de Popoli dans l’opéra La Sirène d’Auber, au Théâtre de Montreuil dans le rôle de Sharpless dans Madame Butterfly,  au Théâtre Manoel à Malte dans le rôle du père de Cendrillon dans Cendrillon de Nicolas Isouart et celui de Dulcamara dans L’Elisir d’amore. Il chante également les principaux rôles mozartiens avec Opéra Clandestin : Don Giovanni, Leporello, Comte Almaviva, Don Alfonso, le Commandeur.

En concert, Jean-Fernand Setti chante les Petite Messe solennelle et Stabat Mater de Rossini, le Magnificat de Bach, la Messe du Couronnement de Mozart, le Requiem allemand de Brahms, le Requiem de Fauré, la Messa di Gloria de Puccini entre autres…

Jean-Fernand Setti retrouve l´Opéra de Metz pour Angelotti en janvier 2019 et celui de Zuniga dans Carmen en juin 2019, débute à l’Opéra de Nancy dans Cendrillon de Massenet, qu’il chante aux Théâtres de Caen et Rouen et où il chante de nouveau en Angelotti dans Tosca en 2020.  En 2020/21 le Capitole de Toulouse l’invite à chanter Nourabad dans Les Pêcheurs de perles et Jean-Fernand Setti débutera à l’Opéra National de Bordeaux dans le rôle d’Escamillo dans Carmen sous la direction de Marc Minkowski.

En 2021/22, il revient sur la scène de Metz pour interpréter le rôle d’Enrico dans Lucia di Lammermoor et fera ses débuts au Théâtre Royal de La Monnaie dans le rôle de Zuniga dans Carmen.

Mise à jour le : 28/05/2021

Prochaine performance