Aller au contenu principal
 Fabing Joël
Fabing Joël
Lumières

Joël Fabing

Invité
Mise à jour le : 29/06/2016

Biographie

Découvre le spectacle vivant en 1988 au Caveau des Trinitaires, caveau jazz à Metz. ¬ Régisseur lumière : à l'Arsenal de Metz (1991-1998), ce qui lui permet de créer des éclairages de concert : Didier Lockwood, Dianne Reeves, Michel Petrucciani…
à L'Auditorium (Opéra de Dijon) dès son ouverture en 1998.¬ Créateur lumière : A partir de 2003 créations lumières pour  Ballet de l'Opéra, tels que Jeu (Jean Gaudin), Justamant Pas (Jean Guizerix), Les Eléments (Béatrice Massin), Le Carnaval des Animaux (Serge Ambert). À partir de 2005, signe les éclairages pour les Opéras mis en scène par Éric Perez : Dialogues des Carmélites, Les Caprices de Marianne, Le Vaisseau Fantôme, Macbeth et Aïda. Puis pour les Opéras et Opérettes mis en scène par Michel Fau : Madame Butterfly et Tosca (Opéra de Dijon) et Ciboulette (Opéra Comique). Il collabore avec Régis Santon : Orphée aux Enfers (Dijon), avec Gerhard Weber : Faust de Gounod et Olivier Desbordes : Neues Vom Tage.
Depuis 2010, crée les lumières pour les mises en scène de Michel Fau au Théâtre de la Madeleine : Maison de Poupée (Henrik Ibsen), Nono (Sacha Guitry). Pour le Festival de théâtre de Figeac : Britannicus (Racine), Brulez- ! Zelda la Magnifique (Christian Siméon), à La Comédie des Champs-Elysées : Que Faire De Mister Sloane (Joe Orton), au théatre de L'Œuvre Le Misanthrope (Molière)...

à l’affiche

Une petite flûte

du 07/06/2024 au 09/06/2024
Grand-Théâtre
Réserver aller à la page détail
Julie Depardieu by Gérard Giaume