Aller au contenu principal
KLEITER Julia by Theodora RICHTER
KLEITER Julia by Theodora RICHTER
Soprano

Julia Kleiter

Invité
Mise à jour le : 10/06/2016

Biographie

Née à Limburg, Julia Kleiter étudie avec William Workmann à Hambourg et avec Klesie Kelly-Moog à Cologne. Elle fait ses débuts dans le rôle de Pamina/Die Zauberflöte dir. Jiri Kout (Opéra de Paris), rôle qu’elle a chanté depuis lors à Madrid, Zürich, Festival d’Edimbourg, New York, Munich, Salzburg Festival et à nouveau en 2014 à l’Opéra de Paris sous la direction de chefs tels que Nikolaus Harnoncourt, Marc Minkowski, Claudio Abbado, Adam Fischer ou Philippe Jordan.

A l’Opéra de Zurich, elle chante Giunia/Lucio Silla mise en scène par Johann Christian Bach sous la direction de Theodor Guschlbauer (2004), Serpetta/La Ginta giardiniera sous la direction de Nikolaus Harnoncourt (2006), Sophie/Der Rosenkavalier et Zdenka/Arabella sous la direction de Franz Welser-Möst (2007), Ilia/idomeneo sous la direction de N. Harnoncourt (2010), 2013 Donna Elvira/Don Giovanni sous la direction de Fabio Luisi et la Contesse/Le Nozze di Figaro (2015).

Elle chante également les rôles de Papagena/Die Zauberflöte sous la direction de Claudio Abbado (Ferrare, Baden-Baden, Modene), Susanna/Le Nozze di Figaro (Vérone, Reggio Emilia, Dresde, Paris), Celia/Lucio Silla sous la direction de Tamas Netopil (Venise, Festival de Salzbourg), Amor/Orfeo ed Euridice sous la direction de Ricardo Muti (Florence) et Euridice/Orfeo ed Euridice sous la direction de Thomas Hengelbrock (Paris), Marzelline/Fidelio (Ferrare, Baden-Baden, Madrid sous la direction de Claudio Abbado Paris sous la direction de Sylvain Cambreling), Acis und Galathea de Haendel en concert (Göttingen), Ilia/Idomeneo sous la direction de Nikolaus Harnoncourt (Graz), Ännchen/Der Freischütz sous la direction de Thomas Hengelbrock et la mise en scène de Bob Wilson (Baden-Baden, Dortmund), Zdenka/Arabella sous la direction de Ulf Schirmer et Sophie/Werther sous la direction de Donald Runnicles (Deutsche Oper Berlin).

En 2012, elle fait ses débuts dans le rôle Almirena/Rinaldo de Haendel (Lyric Opera de Chicago) Zdenka/Arabella sous la direction de Philippe Jordan (Opéra de Paris). En 2014, elle chante pour la première fois Emma/Fierrabras de Schubert sous la direction d’Ingo Metzmacher (Festival de Salazbourg) avant de chanter dans une nouvelle production d’Idomeneo à Essen. En 2015, elle chante Contesse/Le Nozze di Figaro (Gand) et fait ses débuts dans le rôle d’Eva/Die Meistersinger von Nürnberg sous la direction de Daniel Barenboim (Staatsoper Berlin rôle qu’elle reprend sous la direction de Philippe Jordan à l’Opéra de Paris et fait ses débuts dans le rôle de Fiordiligi/Così fan tutte (Zurich, Festival de Salzbourg).

Comme interprète de concert, elle se produit sous la direction de chefs tells que Helmut Rilling, Claudio Abbado, Riccardo Muti, Jeffrey Tate, Nikolaus Harnoncourt, Marc Minkowski, Ivor Bolten, René Jacobs, Christoph Poppen, Daniel Harding ou Marek Janowski. 

Elle participe à divers enregistrements CD et DVD.

Cette saison, Julia Kleiter reprend le role de la Contesse/Le Nozze di Figaro et chante la Missa Solemnis de Beethoven avec le Gürzenich Orchestra (Zurich), Te Deum de Bruckner sous la direction de Zubin Mehta (Munich, Rosenheim) ainsi que dans Elias de Mendelssohn avec l’Ensemble Pygmalion sous la direction de Raphaël Pichon (Toulouse, Paris, Evian).

En 2017, elle chantera entre autres dans Das Land des Lächelns de Lehar (Zurich), fera ses débuts dans le rôle d’Agathe/Der Freischütz (Scala de Milan). Elle chantera dans Schöpfung de Haydn sous la direction de Zubin Mehta (Berlin), Ein deutsches Requiem de Brahms sous la direction de Fabio Luisi Londres et se prdouira en recital à Bâle lors des Shubertiade. En 2018, elle se interprétera entre autres Eva dans Die Meistersinger von Nürnberg (Munich).