Keri-Lynn
Wilson

Direction Invité

En savoir plus

La carrière de Keri-Lynn Wilson en tant que cheffe d’orchestre de plusieurs maisons d’opéra et orchestres de premier plan dans le monde s’étend sur plus de vingt ans. Plus récemment, son idée de défendre l’Ukraine par la musique a abouti à la création de l’Ukrainian Freedom Orchestra, un ensemble qu’elle a aidé à former et qui est composé de musiciens ukrainiens de premier plan venant de l’intérieur du pays assiégé, ainsi que de réfugiés récents et de membres ukrainiens d’orchestres européens. Cet été, sous la direction de Mme Wilson, l’Ukrainian Freedom Orchestra se réunira à Varsovie et effectuera une tournée à travers l’Europe, notamment aux Proms de Londres, au Festival d’Edimbourg, au festival Les Chorégies d’Orange en France, à Berlin, Munich, Hambourg, Dublin et Amsterdam, et terminera par des concerts au Damrosch Park du Lincoln Center et au Kennedy Center.

Parmi les autres temps forts de la saison 2022/23 de Mme Wilson, citons ses débuts au Metropolitan Opera, où elle dirigera Lady Macbeth of Mtsensk de Chostakovitch ; son retour au Royal Opera, où elle dirigera La Traviata ; et des représentations avec l’Orchestre NHK de Tokyo, le Hessische Staatsorchester Wiesbaden, la Filarmonica Arturo Toscanini, le Wrocław Philharmonic, l’Orchestre national Bordeaux Aquitaine, l’Iceland Symphony et l’Orchestre national de Lituanie. Elle fera également ses débuts au Teatro Colon avec Tosca et retournera à son alma mater, Juilliard, pour des représentations au printemps prochain.

Au cours d’une carrière riche et variée, Mme Wilson a dirigé, entre autres, le Los Angeles Philharmonic, le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, le San Francisco Symphony, le Wiener Kammerorchester, le Bruckner Orchestra of Linz, l’Orchestre national russe, le Prague Philharmonia, l’Orchestre symphonique de la RAI, le Salzburg Mozarteum, le Ravinia Festival Orchestra, le Seattle Symphony, l’Orchestre national d’Ile de France, la NDR Radiophilharmonie, le Toronto Symphony et l’Orchestre Symphonique de Montréal.

Les points forts de la carrière opératique de Mme Wilson comprennent Carmen au Royal Opera House Covent Garden ; Tosca, Madama Butterfly, et La Traviata au Wiener Staatsoper, La Traviata, Madama Butterfly et Il Barbiere di Siviglia au Bayerische Staatsoper, Madama Butterfly au Deutsche Oper, Lady Macbeth of Mtsensk et La Traviata à l’Opernhaus Zürich, Don Carlo, Iolanta, Manon Lescaut, Carmen, Tosca, et La Traviata au Bolshoi Theatre, La Fanciulla del West et Aïda au English National Opera, Rusalka au Czech National Opera, Rigoletto au Norwegian National Opera, Der Fliegende Holländer, Carmina Burana, Boris Godunov et Carmen au Polish National Opera, Faust au Washington National Opera, Pique Dame et Tosca au Latvian National Opera et Madama Butterfly à la Canadian Opera Company. Elle a été la première femme cheffe d’orchestre à diriger un opéra dans les lieux suivants : l’Arena di Verona, où elle a dirigé Tosca et Madama Butterfly ; le New National Theatre (NNT) Tokyo, où elle a dirigé Madama Butterfly ; et l’Opera di Roma, où elle a dirigé Aïda.

D’origine en partie ukrainienne, Mme Wilson a grandi à Winnipeg, au Canada, où se trouve la concentration la plus élevée de population ukrainienne en Amérique du Nord, où elle a étudié la flûte, le piano et le violon dès son plus jeune âge. Alors qu’elle était encore étudiante à Juilliard, elle a assisté Claudio Abbado au Festival de Salzbourg, et a obtenu une bourse du Tanglewood Music Center. Après avoir obtenu son diplôme de Juilliard avec une maîtrise en flûte et en direction d’orchestre, elle a été nommée cheffe d’orchestre associée à l’Orchestre symphonique de Dallas.

 

 

 

Mise à jour le : 27/09/2022

Prochaine performance


Dernières performances