Kevin
Amiel

Ténor Invité

En savoir plus

Récent lauréat des « Voix Nouvelles 2018 », Kévin Amiel est l’un des ténors les plus talentueux de la jeune génération.

Outre une tournée dans une grande partie des théâtres lyriques français avec les lauréats du prestigieux concours, sa saison 2018/2019 le voit faire ses grands débuts dans le rôle d’Alfredo/La Traviata (Théâtre du Capitole de Toulouse), il chante également le Gouverneur/le Juge/le Grand Inquisiteur/Candide de Bernstein (Opéra de Marseille, Théâtre des Champs-Elysées), Marcellus et le 2e Fossoyeur/Hamlet de Thomas (Opéra Comique), Siebel/Faust (Opéra de Marseille), Malcolm/Macbeth (Opéras de Limoges et de Reims), ainsi que Fritz/La Grande Duchesse de Gerolstein (Théâtre de l’Odéon de Marseille).

Né à Toulouse, Kévin Amiel étudie le chant avec Claude Minich. Il est lauréat des concours de chant de Béziers, Marmande, Auxerre et de l’Opéra de Marseille, révélation classique de l’ADAMI en 2011 et prix de l’AROP en 2013.

Membre de l’Atelier Lyrique de l’Opéra National de Paris à partir de 2011, il fait ses débuts sur la scène de l’Opéra National de Paris en 2013, dans le rôle d’Isepo/La Gioconda, Gastone/La Traviata, Ein Offizier/Ariadne auf Naxos et Coryphée/Alceste sous la direction de Marc Minkowski. Sa jeune carrière l’a déjà mené à incarner le rôle-titre/Contes d’Hoffmann dans une version adaptée de l’œuvre (Opéra de Dijon), le rôle de Rodolphe dans une adaptation française de La Bohème de Puccini par Marc-Olivier Dupin (Opéra Comique), le rôle de Flavio/Norma (Opéra de Rouen, Opéra de Mascate au Sultanat d’Oman, Opéra de Saint-Etienne), Malcolm/Macbeth (Opéra Grand Avignon), le rôle du Jeune Homme/The Saint of Bleecker Street et du fossoyeur/Hamlet (Opéra de Marseille), les rôles du Reporter/L’Hirondelle inattendue de Simon Laks, La Théière, le Petit Vieillard, la Rainette et l’Arithmétique/L’Enfant et les sortilèges, Vanderprout le Bourguemestre/Geneviève de Brabant, Gherardo/Gianni Schicchi et Il Commendatore/La Nuit d’un neurasthénique (Opéra National de Montpellier), Gian Gianni/Milo et Maya de Matteo Franceschini (Opéra de Rouen), Max/Fantasio (Opéra Comique), Gastone/La Traviata (Opéra de Toulon), ou encore Pâris/La Belle Hélène et Griolet/La Fille du tambour-major (Théâtre de l’Odéon de Marseille).

On l’a également entendu dans un programme Verdi à l’Opéra de Vichy, au concert du Nouvel an 2016 de l’Orchestre de l’Opéra de Montpellier, ainsi que dans le rôle de Normano/Lucia di Lammermoor avec l’Orchestre national d’Ile-de-France (Théâtre des Champs-Elysées), dans des airs d’opéras de Verdi avec l’Orchestre d’Auvergne, le Shylock-Psaume d’Aldo Finzi et la création d’In memoriam de Joseph Beer pour le Festival des Musiques Interdites de Marseille et dans la partie de ténor solo du Stabat Mater de Rossini en Avignon ; il a par ailleurs été invité des éditions 2017 et 2018 de « Musiques en fête » aux Chorégies d’Orange. Kévin Amiel a enregistré L’Hirondelle inattendue de Simon Laks (rôle du Reporter) pour le label EDA.

Mise à jour le : 26/10/2018

Prochaine performance


Dernière performance