Lea
Desandre

Mezzo-soprano Invité

En savoir plus

Révélation artiste Lyrique des Victoires de la Musique Classique 2017, la mezzo-soprano franco-italienne Lea Desandre est également lauréate du prix HSBC du Festival d'Aix en Provence 2016. Formée à Paris puis à Venise, auprès de Sara Mingardo, elle pratique parallèlement la danse classique durant 12 ans.

A tout juste 20 ans, elle est lauréate du prestigieux Jardin des Voix de William Christie avec lequel elle entame une tournée mondiale: Alice Tully Hall, Sydney Opera House, Tchaikovsky Concert Hall, KKL Luzern, Philharmonie de Paris. Après avoir incarné Dorabella pour la création de Nicolas Bacri, Cosi Fanciulli au Théâtre des Champs Elysées en 2014, elle fait ses débuts au Shanghai Symphony Hall dans des œuvres d'Haendel, en Sesto (Giulio Cesare) et Ruggiero (Alcina) sous la direction de David Stern puis au Theater an der Wien avec Raphael Pichon en Céphise dans Zoroastre (Rameau).

La saison 2017 a été pour la mezzo-soprano l'occasion de faire ses débuts parisiens sur la scène de l'Opéra-Comique dans le rôle-titre d'Alcione (Marin Maris) sous la direction de Jordi Savall. Elle se fait également remarquer pour sa prise de rôle de Messaggiera dans l'Orfeo (Monteverdi) au Musikverein Vienne, à Madrid et à la Philharmonie de Paris ainsi qu'au Festival d'Aix en Provence en Flerida dans la nouvelle production d'Erismena (Cavalli) dirigée par Leonardo Garcia Alarcon.

Pour cette nouvelle saison, Lea Desandre fera ses débuts Mozartiens en Annio avec Marc Minkowski dans La Clemenza di Tito à Prague puis elle chantera son premier Requiem à l'Opéra de Versailles sous la direction de Jean-Claude Malgoire. L'automne 17 sera quant à lui américain: elle sera la Didon (Purcell) de William Christie au Walt Disney Concert Hall puis reprendra le rôle de Messaggiera (Orfeo) avec Sir John Elliott Gardiner au Harris Theater Chicago & Alice Tully Hall; tout cela après une tournée Monteverdienne à Washington et NY auprès d'Opera Lafayette sous la direction de Thomas Dunford. Elle retrouvera Emmanuelle Haïm pour le Magnificat de Bach puis Christophe Rousset et l'Opéra-Comique dans le rôle-titre de Et in Arcadia Ego, opéra ballet autour de Rameau. Enfin la saison sera marquée par ses débuts à Salzburg au Festival de Pâques dans La Périchole (Offenbach) ainsi qu'au Festival d'été dans L'Incoronazione di Poppea (Monteverdi).

Attachée à la musique de chambre, Lea Desandre aborde le récital avec son complice le luthiste Thomas Dunford  (Konzerthaus Vienne, Opéra de Bordeaux, Salle Cortot) et la mélodie française avec la pianiste Sarah Ristorcelli.

Mise à jour le : 05/04/2018

Prochaines performances


Dernières performances