Les coulisses de La légende du Roi Dragon

11 octobre 2019

La légende du Roi dragon : un spectacle atypique

"A posteriori, on peut se dire que c’était un projet fou …".

Voilà plus d’un an que les 206 enfants issus de 8 collèges et écoles classés REP+ de la métropole bordelaise préparent ce spectacle : les 17 et 20 novembre prochains, aux côtés de professionnels du monde de l’opéra, ils seront les interprètes très attendus de « La Légende du Roi Dragon » au Grand-Théâtre de Bordeaux. A l’occasion de la reprise des répétitions en tutti à l’ONB en octobre, les équipes du service action culturelle de l’Opéra vous racontent la genèse d’un projet audacieux… et vous invitent à venir rencontrer les enfants en coulisses à l’occasion d’un reportage !

CP_LaLegendeDuRoiDragon_Repetitions_ONB1920-calatayud.jpg
Marc Leroy-Calatayud par Vincent Bengold ©

"La Légende du Roi dragon est un projet qui me tient particulièrement à coeur car il touche à deux aspects essentiels pour l'opéra aujourd'hui : la création contemporaine et la transmission. Il est fondamental d'ouvrir les portes de l'opéra aux générations futures et à un public qui n'en a pas l'habitude. Quoi de mieux pour les réunir qu'une oeuvre actuelle, riche et complexe, composée par un jeune compositeur, et dans laquelle chantent plus de 200 enfants issus de différents milieux sociaux, unis autour d'un but commun ?"
Marc Leroy-Calatayud, à la direction musicale

QUAND 206 ENFANTS INVESTISSENT LA SCENE DU GRAND-THEATRE…

Ils ont entre 7 et 12 ans, et sont élèves d’écoles et collèges de la métropole situés en zones d’éducation prioritaire (Collège Goya, Ecole des Menuts, Collège Edouard Vaillant, Ecole Balguerie, Collège Jacques Ellul, Ecole Thiers, Collège Montaigne et Ecole Jean Rostand). Depuis le mois de septembre 2018, une grande mission leur a été confiée : interpréter intégralement un spectacle lyrique chanté PAR des enfants aux côtés de 5 solistes professionnels et POUR les enfants et les adultes lors de la saison 19/20 de l’Opéra National de Bordeaux.

Ce spectacle : un opéra participatif La Légende du Roi Dragon.

Porté par un chœur de plus de 200 enfants et composé par Arthur Lavandier, il s’appuie sur l’opéra traditionnel coréen, le P’ansori, et puise sa source dans les légendes anciennes de la littérature chinoise et coréenne.

CP_LaLegendeDuRoiDragon_Repetitions_ONB1920by-v-bengold-4.jpg
 

Le synopsis

Le Roi Dragon est très malade ; les médecins ont tout essayé, en vain. Fatigué d’entendre ses ministres s’agiter et chercher une solution pour le guérir, il s’endort. Dans son sommeil, il murmure que seul « le cœur d’un lapin sauvera le Royaume ». Les ministres envoient le loyal et courageux Soldat Tortue sur Terre pour trouver un lapin blanc… Une histoire où tel est pris qui croyait prendre.

 

CP_LaLegendeDuRoiDragon_Repetitions_ONB1920by-v-bengold-3.jpgLa genèse d'un projet ambitieux d'éducation artistique et culturelle

La belle histoire commence en mars 2018.

L’Opéra National de Bordeaux collabore avec l’Opéra de Lille et devient coproducteur de l'opéra participatif La Légende du Roi Dragon en réalisant les décors de la production. Face au succès de ce dispositif lors de sa présentation à Lille et de son impact sur les enfants, l’ONB dans le cadre du PREAC (pôle de ressources d’éducation artistique et culturelle) a souhaité porter le projet localement au bénéfice de plus de 200 enfants de son propre territoire.

Avec un objectif supplémentaire : faire participer des enfants issus de zones d’éducation prioritaire (REP+).

Si un spectacle participatif avec des enfants ou des amateurs a déjà été présenté par l’ONB lors des saisons passées, c’est la première fois que les équipes mettent en place un projet d’une telle ampleur.

« Avec du recul, monter en un an un vrai spectacle d’1h20 avec autant d’enfants qui n’avaient pour la plupart jamais pratiqué le chant choral, c’était un projet fou ! Mais on y a cru… » Isabelle Ducom – Responsable du Service de l’action culturelle et médiation.

Pour le réaliser, l’ONB s'est naturellement tourné vers un partenaire de premier plan qu'est le Rectorat de l'Académie de Bordeaux. Le projet se déploie ainsi dans le cadre  du « Plan chorale » co-porté par le Ministère de l'Education Nationale et le Ministère de la Culture. Selon des critères en termes de pédagogie et d’animation du territoire, il a ainsi été sélectionné les secteurs et les établissements participant au projet, sur le réseau d’éducation prioritaire (REP/REP+) de la Métropole bordelaise. Ainsi, les enfants choisis ont pour  la première fois la chance de pouvoir être acteurs (et non seulement spectateurs) d’un projet culturel de grande envergure.

Les objectifs ?

Sensibiliser les enfants à la pratique musicale,  mais aussi leur apprendre la cohésion de groupe, l’entraide, et leur faire découvrir un univers (la musique classique) que l’on dit à tort réservé à une « élite ». Et surtout, leur faire réaliser que nous sommes tous capables de réaliser de grandes choses. Les stars sur la scène du Grand-Théâtre les 17 et 20 novembre prochains, ce seront eux.

« Nous espérons qu’ils retireront de cette expérience un véritable épanouissement et une profonde confiance en eux ».

Les familles sont également associées à ce projet,

en tant qu’encadrants et accompagnants, et ont pu visiter à  plusieurs reprises le Grand-Théâtre ainsi qu’assister à des spectacles et répétitions. C’est une belle synergie qui s’est progressivement mise en place, mobilisant des dizaines d’amateurs et professionnels autour d’un même projet…

EN CHIFFRES, CE PROJET, C’EST…

206 enfants de 7 à 12 ans

8 classes : 4 classes de 6 ème, 3 classes de CM1 et 1 classe de CM1/CM2

3 représentations de 1h20 (dont 1 scolaire)

2400 : nombre de spectateurs attendus

1 an : d’ateliers de pratique du chant vocal et de découverte de l’opéra

32 musiciens professionnels de l’ONBA pour les accompagner dans la fosse comme des grands !

5 artistes lyriques professionnels qui partageront la scène avec eux

4 chefs de chœur professionnels pour former les enseignants

13 : « nounous » (assistants régisseurs) engagés pour accompagner les enfants durant le spectacle

 

Des nounous ?

Car il faut bien imaginer que l’organisation d’un tel spectacle diffère d’un programme traditionnel avec des artistes professionnels. Toute une équipe s’est  adaptée et organisée pour rendre le show possible et dans les meilleures conditions.

« Donner les « top départ » à des dizaines d’enfants amateurs lors d’un spectacle et gérer leurs aller-retour en coulisses, cela n’a rien à voir avec la gestion en régie d’un casting classique. En plus de nos équipes habituelles, qui adaptent la mécanique derrière le rideau tout en garantissant un déroulé tout aussi professionnel qu’avec des artistes aguerris pour le spectateur, 13 encadrants ont été embauchés pour accompagner les enfants pendant les 1h20 de représentation. Il s’agira de leur dire quand monter sur scène, quel costume mettre à quel moment, mais aussi les rassurer et leur éviter tout souci pour que ces 3 jours là, ils ne prennent que du plaisir et ne reçoivent que   des applaudissements ». Isabelle Ducom – Responsable du Service de l’action culturelle et médiation

OCTOBRE 2019 : RETROUVAILLES AU GRAND-THEATRE

Comment s’est déroulé le montage de ce spectacle depuis septembre 2018 ?

Au départ, les enseignants des 8 classes ont été formés par des chefs de chœur professionnels, afin de mener régulièrement des ateliers en classe avec leurs élèves (des équipes de l’Opéra de Bordeaux se sont régulièrement déplacées pour y assister). Des répétitions en tutti au Grand-Théâtre ont ensuite été organisées entre les ateliers, afin de commencer à monter le spectacle.

Les dernières répétitions « tutti » avant les vacances d’été se sont déroulées le 5 au 6 juin derniers au Grand-Théâtre,

aux côtés de la metteuse en scène Johanne Saunier, du chef de Chœur Alexis Duffaure, de professeurs ainsi que de professionnel(le)s de l’ONB (régisseurs de scènes, etc.), eux aussi mobilisés pour transmettre aux enfants le beau virus de la musique.

En ce mois d’octobre, c’est la rentrée pour nos artistes en herbe !

Du 10 au 18 octobre, dernières répétitions en groupes dans les foyers du Grand-Théâtre avant de commencer le 4 novembre les « mises en scène piano » puis « mises en scène orchestre » sur la scène !

Maintenir le lien entre les enfants et l’Opéra entre chaque tutti

Afin de maintenir le lien entre les enfants et l’Opéra entre chaque tutti, et les intégrer à un vrai projet d’équipe, un petit dragon, « Wang », est devenu leur mascotte : Julia Bonneau, médiatrice culturelle à l’Opéra, avec la complicité des équipes techniques, le prend en photo dans les coulisses du spectacle qui se prépare, afin d’envoyer régulièrement des lettres aux écoles (signées de Wang, bien entendu !).

wang.jpg

 

On vous recommande

Grand-Théâtre de Bordeaux Du Dimanche 17 novembre 2019 au Mercredi 20 novembre 2019 La Légende du Roi Dragon Lavandier / Leroy-Calatayud / Saunier +

Galerie média