Les intuitions artistiques de l’Opéra de Bordeaux confortées aux Victoires de la musique

09 janvier 2020

Les intuitions artistiques de l’Opéra de Bordeaux confortées aux Victoires de la musique

Les artistes lyriques nommés aux 27e Victoires de la musique classique sont connus du public bordelais ! L’Opéra National de Bordeaux placé sous la direction générale de Marc Minkowski n’a de cesse de se voir conforté dans ses choix et ses intuitions artistiques. Placez votre confiance dans la programmation de l’Opéra National de Bordeaux.

La liste des nommés aux Victoires de la musique classique 2020 est désormais connue. Focus sur ces solistes invités que vous avez déjà eu la chance d'entendre, de découvrir, ou que vous découvrirez bientôt, à l’Opéra National de Bordeaux.

Nous vous en rendions compte en novembre 2017 : l’engagement de l’Opéra National de Bordeaux porte ses fruits.

Dans la catégorie Artiste lyrique :

  • Benjamin Bernheim, ténor

« Chevalier suprême » Des Grieux / Manon (Massenet / Py / Minkowski, 2018) ou ténor d’exception au timbre somptueux et au charisme magnétique lors de son concert d'airs d'opéras aux côtés de l'ONBA (octobre 2019), Benjamin Bernheim est un artiste attaché au public de Bordeaux. Ses prestations et enregistrements sont largement salués par la critique (comme en témoigne l'accueil de son récent enregistrement paru chez Deutsche Grammophon) et le ténor reste accessible acceptant, à chacune de ses visites à Bordeaux, de nous livrer un peu de sa vie d’artiste sous forme de stories (dans les take over Instagram de l’Opéra de Bordeaux).

  • Karine Deshayes, mezzo-soprano

Elève de Régine Crespin, Karine Deshayes est une grande star du chant français. Meilleure artiste lyrique aux Victoires de la musique en 2011 et 2016, elle se produit sur les plus importantes scènes lyriques du monde, et pourtant, c’est une artiste qui n’a pas coupé son lien avec Bordeaux. Venue la dernière fois en 2016, Karine Deshayes se produira prochainement en récital (samedi 16 mai) au Grand-Théâtre. Antoine Palloc l’accompagnera au piano.

  • Elsa Dreisig, soprano

Premier prix féminin au concours Operalia - Plácido Domingo et « Jeune artiste de l’année » du prestigieux magazine Opernwelt en 2016, Elsa Dreisig est l’une des sopranos-stars de la jeune génération. Pour son concert du jeudi 30 janvier au Grand-Théâtre, elle sera accompagnée du pianiste Jonathan Ware.

Grand-Théâtre de Bordeaux Jeudi 30 janvier 2020 Elsa Dreisig Jonathan Ware +
Grand-Théâtre de Bordeaux Samedi 16 mai 2020 Karine Deshayes Antoine Palloc +

Dans la catégorie Révélation, artiste lyrique :

  • Kévin Amiel, ténor

Kevin Amiel était Sir Hervey / Anna Bolena (novembre 2018).
« on retrouve [la perversité] chez le Hervey fielleux de Kévin Amiel, parfaitement à l’aise dans son rôle. » resmusica

« Dimitry Ivashchenko porte la couronne sanglante, Marion Lebègue dans le rôle de Smeaton, Kevin Amiel dans celui de Sir Herve, et Guilhem Worms en Lord Rochefort complètent cette distribution avec grand talent par des interprétations de très haut niveau. » ventoux opera

  • Adèle Charvet, mezzo

Talentueuse tant par sa virtuosité vocale que par son art de comédienne, Adèle Charvet est, depuis 2017, une artiste récurrente à l’affiche des saisons de l'Opéra National de Bordeaux : Il Pirata (2017), Rosine / Le Barbier de Séville / mise en scène, Laurent Pelly (2018), Javotte / Manon / mise en scène Olivier Py (2018) sans oublier sa dernière prestation aux cotés de Pygmalion dans le spectacle Libertà dédié à Mozart en décembre 2019.

Adèle Charvet sera à l’affiche de Roméo et Juliette (direction musicale, Paul Daniel, mise en espace, Justin Way) en mars 2020.
Pour l’anecdote, Adèle Charvet a créé l’événement en octobre dernier lorsqu’elle a sauvé au pied levé le concert du Messie de Haendel donné à l’Auditorium de Radio France.

  • Marie Perbost, soprano

Marie Perbost était l’invitée de Salvatore Caputo aux côtés de Victoire Bunel (mezzo-soprano), Jérémy Duffau (ténor) et André Courville (baryton) pour le midi musical du Chœur de l’Opéra National de Bordeaux du 13 novembre 2018. Martine Marcuz les accompagnait au piano.

 

Grand-Théâtre de Bordeaux Du Samedi 7 mars 2020 au Dimanche 15 mars 2020 Roméo et Juliette Gounod / Daniel / Way +

Dans la catégorie Enregistrement :

  • Berlioz - Symphonie Fantastique - Les Siècles, François-Xavier Roth - Harmonia Mundi
  • Offenbach Colorature - Jodie Devos - Alpha
  • Saint-Saëns - Piano Concertos Nos. 3, 4 &5 L’Egyptien - Alexandre Kantorow - Bis

L’analogie entre la programmation bordelaise et la sélection des 27e Victoires de la Musique Classique ne s’arrête pas là, puisque dans la catégorie "Enregistrement" est nommé Alexandre Kantorow dont l’interprétation de la Danse macabre a résonné dans l’enceinte de l’Auditorium de Bordeaux à l’occasion de l’Esprit du piano 2018.