Luc
Birraux

Mise en espace

En savoir plus

Né en 1989 à Bourg-en-Bresse, Luc Birraux a grandi en Haute-Savoie. Très tôt, il est fasciné par les liens qu’entretiennent la musique et le texte. Il est titulaire d’un Master of arts de saxophone à la Haute École de Musique de Lausanne (HEMU) et d’un Certificat of Advanced Studies en dramaturgie (Université de Lausanne et Manufacture — Haute École de Théâtre).

Bien que sa carrière de musicien l’amène à se produire avec les plus grands chefs d’orchestre (Yuri Temirkanov, Valery Gergiev, Verbier Festival), il cherche toujours à se rapprocher du texte et de la musique scénique. Ainsi il travaille comme critique pour Dissonance, la Revue Musicale Suisse pour la Recherche et la Création et est dramaturge pour la Société de Musique Contemporaine de Lausanne. En 2015, il participe à Académie du Festival d’Aix-en-Provence pour la création de l’opéra Svadba d’Ana Sokolovic mis en scène par Ted Hufman. Au sein de l’académie, il participe également à des ateliers avec des artistes tels que Peter Sellars, Martin Crimp, Katie Mitchell ou encore Robert Carsen.

Il est ensuite engagé en tant que dramaturge à l’Opéra Royal de la Monnaie en 2016 puis au Festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence en 2017. En 2019, travaille aux côtés du metteur en scène Alain Maratrat pour La Double Inconstance de Marivaux au RAMT Théâtre à Moscou. Depuis deux ans, il est assistant à la mise en scène au Grand Théâtre de Genève où il collabore avec Daniele Finzi Pasca (Einstein on the Beach, 2019), Lydia Steier (Les Indes Galantes, 2019), Luc Perceval (Die Entführung aus dem Serail, 2020), Jossi Weiler (Les Huguenots, 2020), Laurent Pelly (La Cenerentola, 2020), Robert Wilson (Der Messias, 2020), Kornél Mundruczó (L’Affaire Makropoulos, 2020), Sidi Larbi Cherkaoui (Pélléas et Mélisande, 2020), Milo Rau (La Clemenza di Tito, 2021), Peeping Tom (Didon et Énée, 2021).

Parallèlement, il crée la compagnie Operatic. Son but étant de servir une vision renouvelée du genre opératique en tant que geste artistique interdisciplinaire par nature. Luc Birraux signe ainsi plusieurs mises en scène et réalisations dont l’opéra de chambre L’Ombra d’Ugo Bottacchiari (Théâtre du Reflet Vevey, Bicubic Romont, Esplanade du Lac Divonne) et le photo-roman La Disparition d’après l’œuvre de Georges Perec (Salle Paderewski Lausanne, Athénéennes Festival Genève, Jardins Musicaux Festival). En 2020 il a créé le spectacle jeune public Mon premier Récital au Grand théâtre de Genève. En mai 2021, il créé et met en scène le spectacle  Traviata pour le Grand Théâtre de Genève. Luc Birraux est boursier 2021 de la Fondation Leenards.

 

Mise à jour le : 15/06/2021

Prochaine performance