Marc
Barrard

Baryton

En savoir plus

Après des études musicales au Conservatoire de Nîmes, Marc Barrard travaille avec Gabriel Bacquier. Dès1984, il remporte de nombreux prix dont le Prix spécial de La Chambre Syndicale des directeurs de Théâtres en France, à la suite duquel il est immédiatement invité par les Chorégies d’Orange pour Hérault/Macbeth.

Commence alors une riche carrière qui l’amène à se produire sur toutes les scènes lyriques françaises de l’Opéra du Rhin au Capitole de Toulouse en passant par l’Opéra de Marseille, l’Opéra Comique ou le Châtelet. Les scènes internationales l’invitent bientôt : La Fenice de Venise, le Teatro Regio di Torino, la Scala de Milan, le Liceo de Barcelone, l’Opéra de Lausanne, le Deutsche Oper de Berlin, le Teatro Colón de Buenos Aires, les opéras de Tel Aviv, Houston, Helsinki, Washington, Los Angeles, le Concertgebouw d’Amsterdam…

Marc Barrard chante Figaro/Il Barbiere di Siviglia, Geronio/Il Turco in Italia, Raimbaud/Le Comte Ory, Dandini/La Cenerentola, Don Pasquale, Belcore/L’Elisir d’amore, Viva La Mamma, Enrico/Lucia di Lammermoor, Riccardo/I Puritani, Valdeburgo/La Straniera de Bellini, Ford/Falstaff, Marcello/La Bohème, le Comte/Le Nozze di Figaro, Calandro/L’Incontro Improvviso de Haydn, Oreste/Iphigénie en Tauride, Agamemnon/Iphigénie en Aulide, Demetrius/A Midsummer Night’s Dream, L’Atlantide de Tomasi…

Le répertoire français occupe une place prépondérante dans son répertoire : Ourrias/Mireille, Valentin/Faust de Gounod, Chorèbe/Les Troyens, Le Comte de Nevers/Les Huguenots de Meyerbeer (enregistré à Montpellier en intégrale), le Chat, l’Horloge/L’Enfant et les sortilèges, Zurga/Les Pêcheurs de perles, Lescaut/Manon, Titus/Bérénice de Magnard, Golaud/Pelléas et Mélisande, le Duc de Fritelli/Le Roi malgré lui de Chabrier, Don Belfor/Le Toréador d’Adam, Ragueneau/Cyrano de Bergerac d’Alfano (enregistré en DVD), Metternich/L’Aiglon, Capulet/Roméo et Juliette, le rôle-titre/Roi Pausole, Tom Jones de Philidor, Poète Chéri/La Colombe, Le Vice-Roi/La Périchole, Le Grand Prêtre/Samson et Dalila...

On a également pu l’entendre dans Die Fledermaus, Cyrano de Bergerac et Le Comte/Le Nozze di Figaro (Opéra de Monte-Carlo), Orphée et Eurydice (Bologne, Montpellier), La Bohème (Lausanne, Nice), Pelléas et Mélisande (Rome, Opéra Comique dir. John Eliot Gardiner, Rouen, Teatro Colón de Buenos Aires), La Belle Hélène, Lucia di Lammermoor et Manon Lescaut (Opéra de Marseille), le Marquis de la Force/Dialogues des Carmélites (Oviedo), le rôle-titre/Saint-François d’Assise dir. Kent Nagano (Montréal), Lakmé (Nice, Montpellier, Toulouse, Toulon), Albert/Werther dir. Michel Plasson (Strasbourg), Les Pêcheurs de perles à Séville, Roméo et Juliette à Lausanne, Madama Butterfly, Mireille et Agamemnon/La Belle Hélène (Avignon), Pandolphe/Cendrillon (Barcelone)… Récemment il se produit dans le Bailli/Werther (Rome), Flambeau/L’Aiglon de Honegger (Montréal dir. Kent Nagano — CD —, Marseille), Barbe-Bleue/Ariane et Barbe-Bleue (Strasbourg), Agamemnon/La Belle Hélène (Théâtre du Châtelet, Grand Théâtre de Genève, Vichy), L’Horloge - Le Chat/L’Enfant et les sortilèges dir. Stéphane Denève et le SWR-Orchester — CD —, Pelléas et Mélisande (Hambourg), Nevers/Les Huguenots (Opéra de Nice, Deutsche Oper Berlin), Don Alfonso/Così fan tutte et Claudius/Hamlet (Marseille, Sharpless/Madame Butterfly (Orange), Bartolo/Le Nozze di Figaro (Toulon), Comte Des Grieux/Manon (Monte-Carlo), Le Marquis/Dialogues des Carmélites (Saint-Etienne, Hambourg), Capulet/Roméo et Juliette (Toulon juin 2017)...

En concert, Marc Barrard interprète notamment Carmina Burana, Montségur de Landowski avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse sous la direction de Michel Plasson, avec lequel il reprend L’Enfant et les sortilèges et Dialogues des Carmélites à Dresde. Il interprète aussi Coup de roulis de Messager sous la direction de John Nelson et l’Oratorio de Noël de Bach avec l’Ensemble Orchestral de Paris, L’Heure espagnole avec l’Orchestre National d’Ile-de-France, La Création de Haydn avec l’Orchestre Symphonique de Mulhouse, Der Freischütz avec l’Orchestre de Paris dirigé par Christoph Eschenbach, le Requiem de Fauré à Trieste, Didon de Charpentier à Bruxelles et Venise, le Requiem allemand de Brahms à Marseille, Samson et Dalila à Valence… 

Parmi ses projets se trouvent Golaud/Pelléas et Mélisande, le Sydney Symphony Orchestra, Sharpless/Madame Butterfly (Théâtre des Champs-Elysées, nov. 2017), Athanaël/Thaïs (Pékin), Dulcamara/L’Elisir d’amore (Opéra de Nice nov. 2017 et Opéra de Tours mars 2018), Le Bailli/Werther (Opéra National de Nancy et de Lorraine mai 2018), Bartolo /Le Nozze di Figaro (Marseille)...

Mise à jour le : 20/09/2017

Prochaine performance


Dernière performance