Nicolas
Descôteaux

Design lumières Invité

En savoir plus

Nicolas Descoteaux, artiste québécois, obscurcit, éclaircit, colore et peint les volumes, corps, architectures comme les dramaturgies pour une vaste variété de productions : opéra, théâtre, art du cirque, musique et événementiel. 

Il collabore avec des maisons et des créateurs de renom tant à Montréal qu’à l’étranger. Par le truchement de la lumière et au service de la mise en scène, il crée tension, beauté, cruauté, réalité ou mystère et essaie de faire jaillir les impressions, les perceptions et le ressenti dans l’imaginaire et l’inconscient du spectateur.

À l’opéra, il signe la lumière de Les Bains macabres de Guillaume Conneson (mis en scène. de Florent Siaud au Théâtre Impérial de Compiègne), Don Giovanni de Mozart (mise en scène Mariè-Ève Signeyrole à l’Opéra du Rhin de Strasbourg), Fando et Lis de Benoit Menut (mise en scène Kristian Fredric à l’Opéra de Saint-Étienne), Pelléas et Mélisande de Claude Debussy (mise en scène Philippe Béziat et Florent Siaud à l’Opéra National de Bordeaux), Cavalleria Rusticana de Pietro Mascagni et Pagliacci de Ruggero Leoncavallo (mise en scène Kristian Fredric à l’Opéra National du Rhin de Strasbourg), Quai Ouest de Régis Campo (mise en scène Kristian Fredric à l’Opéra National du Rhin de Strasbourg), Nicandro e Fileno de Paolo Lorenzani (mise en scène Marie-Nathalie Lacoursière, Les Boréades), Le Nozze di Figaro de Wolfgang Amadeus Mozart (mise en scène François Racine à l’Université de Montréal). En 2020, il est présent à l’Opéra de Limoges pour Faust de Gounod et en 2021 au Capitole de Toulouse pour Eugène Onéguine, ainsi qu’à Limoges pour un nouvel opéra sur Aliénor d’Aquitaine.

Au théâtre, il collabore avec le metteur en scène Florent Siaud sur Britannicus de Racine, Les Enivrés et Illusions de Ivan Viripaev, Don Juan revient de la guerre d’Odön Von Horvath, Toccate et Fugue d’Étienne Lepage, Psychose :48 de Sarah Kane et Quarttet d’Heiner Muller. Il travaille également avec le metteur en scène Kristian Fredric, et signe les pièces Andromaque 10/43, Jaz, Moitié-moitié, Big Shoot qui furent représentées dans plusieurs pays. En 2021, il fera la création lumière pour le nouveau spectacle solo de Robert Lepage. 

C’est à Montréal, où les projets de théâtre se succèdent, qu’il collabore aussi avec le Cirque du Soleil, le Cirque Eloize et le Cirque Alfonse. Des projets qui lui permettent de traverser les frontières géographiques comme artistiques. 

Mise à jour le : 03/11/2020

Prochaine performance


Dernières performances