Philippe
Do

Ténor Invité

En savoir plus

Né en France d’origine vietnamienne, Philippe Do a commencé sa carrière à l’Opéra National de Lyon. Il se produit sur les scènes les plus prestigieuses du monde : Opéra National de Paris, Scala de Milan, Royal Opera House Covent Garden de Londres,  Bolchoï de Moscou, Théâtre Marinsky de Saint-Pétersbourg, Lincoln Center de New-York, Opéra-Comique et Théâtre du Châtelet de Paris, Opéra de Zurich, Opéra de Monte-Carlo, Théâtre royal de Copenhague,  Grand-Théâtre de Genève, Capitole de Toulouse, La Fenice de Venise, San Carlo de Naples, Volksoper de Vienne, Concertgebouw d’Amsterdam, Festspielhaus de Baden-Baden, Festival dei Due Mondi di Spoleto, Sferisterio de Macerata, Chorégies d’Orange… 

Philippe Do est un interprète très apprécié pour la « beauté de son timbre de ténor lyrique, ses demi-teintes raffinées et la pureté de son style » (Alan Blyth dans Opera). La facilité de son registre aigu allié à un medium corsé, ainsi que sa forte présence scénique lui permettent d’exceller dans un large repertoire allant de Jean-Chrétien Bach (Amadis de Gaule à l'Opéra Comique de Paris et à l'Opéral Royal de Versailles) à Stravinsky (Rake’s progress, Festival de Royaumont) en passant par Mozart (Don Giovanni à Rome, Die Zauberflöte à Paris, Toulouse, Leeds, Schwerin) le belcanto romantique (Donizetti : Anna BolenaMaria StuardaRoberto Devereux à Prague et Budapest, Lucia di Lammermoor à Londres), le romantisme français (Manon de Massenet à Saint-Etienne, Roméo et Juliette de Gounod à Venise, Les Pêcheurs de Perles de Bizet à Vérone, Saint-Pétersbourg et Moscou). 

Ces dernières saisons, il explore intensivement le répertoire français : Carmen à Paris, Macerata, Moscou, Riga et Zurich ; Faust à Mainz et à Darmstadt ; Werther à Ulm ; Thérèse et La Navarraise de Massenet à Wexford ; Pelléas et Mélisande à Prague ; Robert le Diable de Meyerbeer à Sofia et Londres ; Fra Diavolo de Auber à Vienne et Paris ; Médée de Cherubini à Mainz et Mannheim ; Samson et Dalila à Lodz. Parallèlement, il chante les grands rôles du répertoire romantique italien : La Bohème et Gianni Schicchi de Puccini à Mainz ; La Traviata et Madame Butterfly à Prague ; Tosca à Lublin; Aida à Ulm; Don Carlo à Mainz et à Bratislava. 

Il a participé à plusieurs créations mondiales dont Elephant Man de Laurent Petitgirard à l’Opéra d’Etat de Prague, Le Premier Cercle de Gilbert Amy et Il Canto della Pelle de Claudio Ambrosini à l’Opéra National de Lyon, Kwasi & Kwame de Jonathan Dove à l’Opéra d’Amsterdam. Il s’est produit sous la direction des chefs d’orchestre Georges Prêtre, Riccardo Muti, Myung Whun Chung, Evgeny Svetlanov, Gennady Rojdestvensky, Maurizio Benini, Christoph Eschenbach, Jan-Latham König, Michel Plasson, Marc Minkowski, Alberto Zedda, Claus-Peter Flor, Vladimir Jurowski, David Robertson, Christopher Hogwood… 

En concert, il s’est produit avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, Les Musiciens du Louvre, l’Orchestre de Paris, le Northern Sinfonia, le Royal Philharmonic Orchestra, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo, l’Orchestre de Chambre de Genève, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre de la Radio Néerlandaise, l’Orchestre de la Radio de Stuttgart. 

Sa riche discographie comprend Noé et Carmen de Bizet (DVD Cascavelle et Dynamics), Clovis et Clotilde de Bizet (Naxos, Editor’s choice de Gramophon), Amadis de Gaule de J.C. Bach (Singulares), Lodoiska de Cherubini (Naïve), Les Bayadères de Catel (Singulares), Le Premier Cercle de Amy (Harmonia Mundi), les Don Giovanni de Mozart et Gazzaniga (Supraphon), Trouble in Tahiti de Bernstein (Calliope), Mathilde de Guise by Hummel (Brilliant Classics), Marie-Magdeleine de Massenet (Cascavelle), le Requiem de Verdi (Koch), les Hyérodrames de Rigel (K617), Adrien de Méhul (Qobuz), Guru de Laurent Petitgirard (Naxos, Choc de Classica) ; des mélodies avec orchestre de Jean Cras (Timpani) et un récital de mélodies françaises (Ed. Maisonneuve & Larose). 

Philippe Do est diplômé en études commerciales de l’ESSEC, et en chant du Mannes College of Music de New-York. Elève de la légendaire Mirella Freni, il a remporté plusieurs concours internationaux dont le “Toti Dal Monte” en 2001. Il se perfectionne encore aujourd’hui avec la soprano Chantal Mathias. Il est le Président et le fondateur du Fonds Unisson qui vient en aide aux solistes lyriques en difficulté et au profit duquel il organise des concerts de levées de fonds (à l'Opéra-Comique de Paris, à l'Auditorium de Bordeaux, à l'Opéra de Vichy...). Il est depuis cette année le directeur du Festival International de musique de Cadaqués (Espagne).

 

Mise à jour le : 20/06/2022

Prochaines performances


Dernières performances