Pierre-André
Weitz

Mise en scène , Costumes , Scénographie

En savoir plus

Pierre-André Weitz fait ses premiers pas sur scène au Théâtre du peuple de Bussang à l'âge de 10 ans. Il y joue, chante, fabrique et conçoit décors et costumes jusqu'à l'âge de 25 ans. Parallèlement, il étudie à Strasbourg l'architecture et entre au Conservatoire d'art lyrique. Pendant cette période, il est choriste à l'Opéra National du Rhin. En 1989, il rencontre Olivier Py et réalise, depuis lors, tous ses décors et costumes. De cette collaboration décisive va naître une pensée de scénographie où les changements de décor sont dramaturgiques et revendiqués comme chorégraphie d'espace. Il signe plus de 150 scénographies depuis ses 18 ans avec divers metteurs en scène au théâtre comme à l'opéra (Jean Chollet, Michel Raskine, Claude Buchvald, Jean-Michel Rabeux, Ivan Alexandre, Jacques Vincey, Hervé Loichemol, Sylvie Rentona, Karelle Prugnaud, Mireille Delunch, Christine Berg...)
Cette recherche sur l'espace et le temps le pousse à se produire comme musicien ou comme auteur sur certains spectacles. À l'Opéra de Paris dans Alceste de Gluck, il dessine pendant trois heures tous les décors en direct affirmant ainsi une esthétique picturale de l'éphémère ; métaphore de la musique. Sa première mise en scène à Strasbourg est une recherche de l'espace et du temps, jouant trois fois de suite la Sœurinette d'Olivier Py dans trois dispositifs différents et trois esthétiques différentes créés avec vingt scénographes. Il prouve ainsi que la scénographie peut changer le sens et l'essence d'une œuvre sans la trahir. Il enseigne cette discipline depuis vingt ans à l'école Supérieure des Arts Décoratifs de Strasbourg.

Mise à jour le : 29/06/2016

Prochaine performance


Dernière performance