Aller au contenu principal
Roberto González-Monjas by Marco Borggreve
Roberto González-Monjas by Marco Borggreve
Direction musicale

Roberto González-Monjas

Invité
Mise à jour le : 23/04/2024

Biographie

Très recherché comme chef d’orchestre et violoniste, Roberto González-Monjas s’impose rapidement sur la scène internationale. Leader musical naturel doté d’une vision et d’une clarté fortes, il possède un mélange unique de charisme personnel remarquable, d’une abondance d’énergie, d’enthousiasme et d’une intelligence féroce. Il est chef d’orchestre du Musikkollegium Winterthur en Suisse (depuis août 2021), directeur musical de l’Orchestre Symphonique de Galice en Espagne (depuis août 2023) et chef d’orchestre désigné du Mozarteumorchester Salzbourg (depuis septembre 2024). De plus, Roberto González-Monjas est chef invité principal du Belgian National Orchestra (depuis septembre 2022) et directeur artistique de l’Iberacademy en Colombie. Le Dalasinfoniettan en Suède l’a nommé chef d’orchestre honoraire après un mandat de quatre ans en tant que chef d’orchestre.

Parmi les temps forts de la saison 23/24 figurent la Passion selon Saint Matthieu de Bach avec le Musikkollegium Winterthur, la Trilogie romaine de Respighi au Barbican Hall, la première mondiale de Quetzalcoátl de Diana Syrse, une tournée sud-coréenne avec le Hong Kong Philharmonic, apparitions à la Mozartwoche et au Festival de Salzbourg avec le Mozarteumorchester Salzburg, ainsi que ses débuts avec l’Orchestre National Capitole de Toulouse, l’Orchestre de Chambre des Pays-Bas et l’Orchestre Symphonique de la Radio Suédoise.

Ses récents débuts en tant que chef d’orchestre et metteur en scène de pièces incluent des collaborations avec le Mahler Chamber Orchestra, l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, l’Orchestre National d’Île-de-France, l’Orchestre Symphonique de Lahti et l’Orchestre Junior du Verbier Festival. Au cours des saisons à venir, Roberto fera de nouveaux débuts avec des ensembles tels que l’Orchestre Philharmonique d’Oslo, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre Symphonique de Baltimore et l’Orchestre Symphonique National Espagnol, entre autres.

Roberto González-Monjas a débuté sa carrière en tant que violoniste soliste, chef d’orchestre et chambriste, se produisant à ce titre aux festivals de Salzbourg, Grafenegg, Lucerne, Verbier et Lockenhaus. Roberto collabore fréquemment avec des chanteurs et instrumentistes dont Joyce DiDonato, Rolando Villazón, Ian Bostridge, Andrè Schuen, Hilary Hahn, Lisa Batiashvili, Clara Jumi-Kang. Andreas Ottensamer, Fazil Say, Reinhard Goebel, Thomas Quasthoff, András Schiff, Jan Lisiecki, Kirill Gerstein, Yeol Eum Son, Alexandre Kantorow, Paul Lewis, Kit Armstrong, Steven Isserlis et Emmanuel Ceysson.

Mozart Serenades, le dernier enregistrement CD de Roberto González-Monjas avec le Mozarteumorchester Salzburg pour Berlin Classicas, a suscité des éloges internationaux depuis sa sortie à l’été 2023. Ses enregistrements avec le Musikkollegium Winterthur montrent la variété des styles et des intérêts de Roberto, avec des œuvres de Mozart, Beethoven, Schoeck, Prokofiev, CPE Bach, Tarrodi et Saint-Saëns. Collaborateur fréquent des solistes baroques de Berlin, Roberto González-Monjas a contribué en tant que soliste à leur sortie Sony Classical des Concertos brandebourgeois de Bach sous la direction de Reinhard Goebel.

Roberto González-Monjas a été premier violon de l’Orchestre de l’Académie Nationale de Santa Cecilia pendant six ans et directeur du Musikkollegium Winterthur jusqu’à l’été 2021. Il joue un violon Giuseppe Guarnieri ‘filius Andreae’ de 1710, gracieusement prêté par cinq familles de Winterthur et le Fondation Rychenberg.

Ses dernières performances

La Bohème
avr 2024