Romain
Bockler

Baryton Invité

En savoir plus

Romain Bockler se forme au CNSMD de Lyon où il obtient son Master avec la mention Très Bien, puis au Studio de l'Opéra National de Lyon qu'il intègre en 2015-16, ainsi qu'auprès de Cécile de Boever, Rosa Dominguez et Margreet Honig.

Il se distingue lors de plusieurs Concours Internationaux : Finaliste du Concours International Corneille de Rouen, Premier Prix du Concours International de Chant Baroque de Froville en 2013, Seconde Distinction à l'International Early Music Vocal Competition « Canticum Gaudium » à Poznan et lauréat de l'ARMEL Opera Competition (Hongrie) en Juin 2015, où il décroche le rôle principal (L'Uomo)dans la création mondiale Senza Sangue de Peter Eötvös à l'Opéra d'Avignon, au Kodaly Center de Pecs, au Théâtre National de Budapest en 2016 (captation vidéo disponible sur Arte Live Web), Hackney Empire de Londres (2017).

Sur scène, son répertoire s'étend de l'opéra baroque à l'opéra contemporain.
Romain Bockler se produit à l'Opéra de Lyon (Baron Koffre/le Roi Carotte d'Offenbach, mise en scène Laurent Pelly), l'Opéra d'Avignon (2ème Commissaire, Officier, Geolier/dialogues des carmelites) ou l'Opéra de Dijon ainsi que dans des festivals en France et à l'étranger avec Le Concert Spirituel (Hervé Niquet), l'Ensemble Jacques Moderne (Joël Suhubiette), l'Orchestre d'Auvergne (Roberto Fores-Veses), le Concerto Soave dans Ruggiero/la liberation de ruggiero de Caccini aux Tage alter Musik de Herne (Allemagne) (Jean-Marc Aymes), le Concert de l'Hostel Dieu (Franck-Emmanuel Comte), l'Ensemble La Rêveuse ou Les Arts Florissants (dir. Paolo Zanzu, mise en scène Clément Hervieu-Léger) au NCPA de Pékin (Premier Parisien/mr. de pourceaugnac), le rôle-titre d'Aeneas/dido and aeneas avec l'Arcal (Ensemble Diderot, dir. Johannes Pramsohler, mise en scène Catherine Kollen/Benoît Bénichou), etc…

De plus, passionné par les musiques de la Renaissance et le travail en petit effectif, il se produit fréquemment avec des ensembles spécialisés tels que Huelgas Ensemble, Diabolus in Musica (tournée nord-américaine), Doulce Mémoire, Perspectives, La Main Harmonique (Madrigaux de Monteverdi en tournée colombienne), Weser Renaissance Bremen, La Fenice (Les Vêpres de Monteverdi dir. Jean Tubery). Il donne également le Magnificat de Bach au Festival de Labeaume en Musique. De nombreux enregistrements discographiques témoignent de son activité dans ce domaine.

Parmi ses projets : Le Pasteur/miranda de Raphaël Pichon et Katie Mitchell d'après The Tempest de Shakespaere sur des musiques de Purcell avec l'Ensemble Pygmalion  à l'Opéra National de Bordeaux et au Théâtre de Caen ; la parution de son premier enregistrement en récital « Josquin, Adieu mes amours » avec le luthiste slovène Bor Zuljan autour des mélodies et chansons de Josquin Desprez en juin 2019 pour le label Ricercar (Outhere Music ; La Passion selon St-Matthieu avec Akâdemia ; etc.

Romain Bockler est également titulaire d'un diplôme d'ingénieur et d'un master de recherche en acoustique.

Mise à jour le : 29/03/2019

Prochaine performance


Dernière performance