Aller au contenu principal
Romain Gilbert
Romain Gilbert
Mise en scène

Romain Gilbert

Invité
Mise à jour le : 31/01/2022

Biographie

Romain Gilbert débute ses études musicales au piano à l’âge de 6 ans puis en chant classique au Conservatoire Régional de Paris. Après des études d’ingénieur il s’oriente vers la gestion artistique et culturelle. Il obtient sa licence de Musicologie puis son Master de Gestion et Administration de la Musique à la Sorbonne. Il devient administrateur de l’Association pour le Rayonnement de l’Opéra de Paris pendant 10 ans. Après plusieurs expériences de production au Théâtre du Châtelet, au chœur de chambre Accentus et à l’Opéra national de Paris, il devient chargé de production et assistant artistique du pianiste et homme de télévision Jean-François Zygel. Il prend ensuite la direction de la production de l’orchestre des Musiciens du Louvre dirigé par Marc Minkowski.

Il s’oriente alors vers la mise en scène en assistant successivement Laurent Pelly à la Monnaie de Bruxelles puis Ivan Alexandre à l’Opéra de Drottningholm en Suède et à l’Opéra Royal de Versailles dans une Trilogie Mozart/Da Ponte. Il reprend ensuite Le Journal d’un disparu d’Ivo van Hove. Il assiste Damian Szifron dans une production de Samson et Dalila au Staatsoper de Berlin dirigée par Daniel Barenboim.

Romain Gilbert met en espace Così fan tutte au Festival Enescu à Bucarest puis La Périchole au Festival de Pentecôte de Salzbourg et au Festival Radio France, La Clemenza di Tito au Théâtre des États de Prague, Les Contes d’Hoffmann à Baden Baden et Bremen. Il est le metteur en scène de La Périchole en octobre 2018 pour l’ouverture de saison de l’Opéra National de Bordeaux et en décembre 2019 à l’Opéra Royal de Versailles. Il met en espace le Gala du Palazzetto Bru Zane et celui de l’Orchestre de chambre de Paris au Théâtre des Champs-Elysées. Il crée des programmes mis en espace pour l’Orchestre National de Lyon, le NDR à la Philharmonie de Hambourg et l’Orchestre Symphonique de Mulhouse. Il réalise la mise en scène du diptyque d’opéras-bouffes Un Mari dans la serrure/Lischen et Fritzchen en février et mars 2020 au Théâtre du Jeu de Paume d’Aix-en-Provence, à Venise, Montpellier puis au Théâtre Marigny à Paris. Il crée le spectacle Les Quatre saisons de Buenos Aires avec l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, repris en 2021 à l’Auditorium de Radio France. Pour la réouverture de l’Opéra national de Bordeaux il met en espace Carmen en mai 2021. Au cours de la saison 2021/2022, il est invité au festival de musique de Winterthur avant de travailler aux côtés de Christian Lacroix au Théâtre des Champs Elysées pour La Vie parisienne. Il met en scène Werther à l’Opéra National de Bordeaux avant de créer un spectacle autour de Don Quichotte à la Philharmonie du Luxembourg. Il encadre la reprise de productions au Liceu de Barcelone, Bordeaux, Naples puis Hong Kong…