Venera
Gimadieva

Soprano Invité

En savoir plus

La soprano russe Venera Gimadieva est rapidement devenue l'une des sopranos lyriques coloratures les plus recherchées d'Europe. Après avoir étudié au Conservatoire de Saint-Pétersbourg et dans le cadre du programme des jeunes artistes du Théâtre du Bolchoï à Moscou, elle se produit régulièrement dans des opéras et des lieux prestigieux à travers l'Europe et les États-Unis.
Les rôles caractéristiques de Venera Gimadieva incluent Violetta dans La Traviata (rôle avec lequel elle a fait ses débuts au Royal Opera House, Covent Garden, au Washington National Opera et au Festival de Glyndebourne, ainsi que ses débuts aux États-Unis avec le Los Angeles Philharmonic Orchestra au Hollywood Bowl),  le rôle-titre de Lucia di Lammermoor (Semperoper Dresden, Teatro Real, Madrid et pour ses débuts au Bayerische Staatsoper) et La reine Shemakha dans Le Coq d’or (La Monnaie de Bruxelles, Teatro Real de Madrid et pour ses débuts américains au Santa Fe Opera).
Parmi les autres rôles de son répertoire se trouvent Elvira dans I Puritani (Teatro Real, Madrid et pour ses débuts au Wiener Staatsoper),  Amina dans La Sonnambula (Deutsche Oper Berlin), Giulietta dans I Capuletti et I Montecchi (Deutsche Oper Berlin); Marguerite dans Les Huguenots (Semperoper Dresde),  Norina dans Don Pasquale, le rôle-titre de La Fille des neiges de Rimski-Korsakov, Amina dans La Sonnambula (tous pour le Théâtre du Bolchoï, Moscou),  Juliette dans Roméo et Juliette à Lima avec Juan Diego Flórez, et Gilda dans Rigoletto (Opéra d'État de Hongrie).
Lors de la saison 2021, elle fera ses débuts au Staatsoper de Hambourg où elle interprétera le rôle-titre de Lucia di Lammermoor et celui de Violetta dans La Traviata.
 Le répertoire de récitals et de concerts de Venera Gimadieva comprend des airs de bel canto, des airs russes et le répertoire de mélodies. Elle a donné des récitals au Festival international d'Édimbourg (répertoire russe Tchaïkovski, Rachmaninov et Rimski-Korsakov), au Théâtre du Bolchoï de Moscou (dans le cadre d’un concert d'airs de bel canto Bellini et Donizetti) et au Wigmore Hall (répertoire russe de Glière, Rimski-Korsakov et Tchaïkovski) accompagnée de son mari, le pianiste Pavel Nebolsin.
Venera Gimadieva a travaillé avec des chefs d'orchestre tels que Sir Mark Elder, Vasily Petrenko, Gennady Rozhdestvensky, Ivor Bolton, Evelino Pidò, Tugan Sokhiev, Yves Abel, Domingo Hindoyan et Daniel Oren. Elle a travaillé avec des metteurs en scène comme Laurent Pelly, Paul Curran et Francesca Zambello et des chanteurs comme Juan Diego Flórez, José Carreras, Aleksandra Kurzac et Roberto Alagna.
Venera Gimadieva a remporté le Golden Mask Award de la meilleure interprète féminine d'opéra pour son interprétation d’Amina La Sonnambula (2014, Théâtre du Bolchoï), ainsi que le Premier prix du Concours international de Shalyapin 2010 et le Deuxième prix du Concours d'Opéra de Paris 2015.
La discographie de Venera Gimadieva comprend Violetta dans La Traviata dans la production de David McVicar au Festival de Glyndebourne (Opus Arte 2014, DVD), La reine Shemakha dans Le Coq d’or la production de Laurent Pelly à La Monnaie de Bruxelles (Belair 2018, DVD) et l'Operngala für die Deutsche AIDS-Stiftung (Naxos 2014, CD). Son premier album solo, Momento Immobile, produit par Artist Digital et publié par Rubicon Classics en octobre 2018, est une séries d'airs de bel canto de Donizetti, Bellini et Rossini avec The Hallé Orchestra dirigé par Gianluca Marcianò.

« Même un tremblement de terre n'aurait pas pu déloger l'extraordinaire puissance de Venera Gimadieva et ses sonorités toniques, son expressivité et de la superbe mise en scène… le cœur de ce spectacle solide et agréable reste la palpitante Venera Gimadieva.» The Times

 

 

 

Mise à jour le : 10/12/2020

Médias

Prochaine performance


Dernières performances